Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Effet des Perturbations Hydrologiques sur les Processus Biogéochimiques

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2021

Effet des Perturbations Hydrologiques sur les Processus Biogéochimiques

ZENAGUI Ibrahim

Titre : Effet des Perturbations Hydrologiques sur les Processus Biogéochimiques

Auteur : ZENAGUI Ibrahim

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Master en Ecologie et Environnement 2021

Résumé
L’intensité des crues et des étiages tend à augmenter durant les dernières années dans les régions semi-arides en conséquence aux changements climatiques. Le bassin versant de la Tafna, situé au Nord-Ouest du territoire algérien avec un climat méditerranéen d’une tendance semi-aride, a subi des conditions climatiques rigoureuses. Afin de comprendre les conséquences de ces périodes extrêmes sur les processus biogéochimiques impliqués dans la transformation d’azote, et les échanges d’eau et de matière entre les eaux de surface, la zone hyporhéique et la nappe, six campagnes de prélèvements de trois jours ont été menées au cours de la période d’étiage, répartis sur deux années consécutives (2014-2015). Par ailleurs, un suivi de 5 crues a eu lieu sur une période de cinq jours pour chaque épisode, répartis sur trois années (2014, 2015, 2016) en amont de la Tafna, ainsi que 3 campagnes de prélèvement de trois jours durant l’étiage de l’année 2015 en aval de la Tafna. Les résultats obtenus ont montré une perte importante des nitrates (de 4.25 ± 1.88 mg/l avant l’étiage « avril » à 2.01 ± 1.30 mg/l pendant l’étiage « septembre ») avec une augmentation de l’ammonium (0.570 mg/l-juillet) dans la zone hyporhéique durant l’étiage en amont de la Tafna, par contre, en aval, une augmentation significative des nitrates (entre 3.47 ± 1.15 mg/l et 4.05 ± 0.94 mg/l) et de l’oxygène dans la zone hyporhéique par la nitrification a été signalée. Les conséquences de l’étiage ont été plus importantes en amont qu’en aval en raison de la non-contribution de la nappe et des affluents de la Tafna. L’impact des crues sur les processus biogéochimiques dépend essentiellement de l’intensité des crues et de la quantité des nutriments ramenée par les eaux de ruissèlement. Les concentrations d’azote diminuent durant la grande crue (par exemple le nitrate jusqu’à 2.32 ± 0.75 mg/l) en raison de la dilution

Mots clés : Nitrate, crue, étiage prolongé, Tafna, Hyporhéique

Présentation

Version intégrale (11 Mb)

Page publiée le 30 octobre 2022