Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Étude ethnobotanique des plantes médicinales utilisées dans le traitement des affections dermatologiques dans la wilaya de Tlemcen

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2021

Étude ethnobotanique des plantes médicinales utilisées dans le traitement des affections dermatologiques dans la wilaya de Tlemcen

BOUDAOUD Sana

Titre : Étude ethnobotanique des plantes médicinales utilisées dans le traitement des affections dermatologiques dans la wilaya de Tlemcen

Auteur : BOUDAOUD Sana

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Master en Biologie 2021

Résumé
Les maladies cutanées constituent un problème majeur de santé publique à l’échelle internationale. Le traitement de référence de ces maladies est basé sur des cures de corticothérapie et d’antibiothérapie.Les résultats de ces traitements peuvent être lents, et limités par leur coût élevé et leurs effets secondaires, ce qui explique l’intérêt croissant envers laphytothérapie. Le but de notre travail est d’identifier les plantes médicinales utilisées dans le traitement traditionnel des dermatoses dans la wilaya de Tlemcen. Pour cela une enquête ethnobotanique a été réalisée à l’aide d’un questionnaire sur un échantillon de 100 patients atteints de pathologies dermiques, consultants au niveau du service de dermatologie et vénéréologie, CHU Tlemcen entre Févrieret Mai 2021. Les résultats obtenus ont été évalués par l’utilisation des indices quantitatifs de l’ethnobotanique.60% des utilisateurs des plantes médicinales sont des femmes.Cette étude nous a permis de répertorier52 espèces végétales appartenant à 29 familles botaniques et 45 genres, dont les familles les plus citées sont les Lamiacées et les Astéracées. Les espèces qui ont des valeurs d’usage(UV) élevéessont : Anthemisarvensis (0,43), Allium sativum (0,37) etCistusmonspeliensis (0.32).Parmi les plantes qui ont un niveau de fidélité (FL) élevé (100%), on trouve L’Allium cepa, Aloevera Let Artemisia herba-alba. Les parties les plus utilisées sont les feuilles (30%) et la partie aérienne (16%). Le mode de préparation le plus employé est l’infusion (35%) et la décoction (28%). En conclusion, les résultats montrent la richesse de notre région en connaissance concernant la phytothérapie. Les plantes les plus citées pourraient contenir des molécules pouvant être l’objet des études phytochimiques

Mots clés : Dermatoses, Enquête ethnobotanique, Phytothérapie, Plantes médicinales,

Présentation

Version intégrale (3,1 Mb)

Page publiée le 23 octobre 2022