Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Création d’une école du solaire (formation EnR) référente avec l’électrification solaire d’un complexe socio-culturel comme TPE

2022

Création d’une école du solaire (formation EnR) référente avec l’électrification solaire d’un complexe socio-culturel comme TPE

Burkina Faso

Titre : Création d’une école du solaire (formation EnR) référente avec l’électrification solaire d’un complexe socio-culturel comme TPE

Pays : Burkina Faso

Date : 2022-2023

Contexte
Le Burkina Faso est un pays en voie de développement d’Afrique de l’Ouest (700$ de PIB/habitant) qui est secoué par des vagues de violences terroristes, notamment dans la région Nord. Le projet se situe dans la région Centre-Ouest, en zone orange (source : MEAE) et jusqu’à présent à l’abri des violences. Le projet vise à développer l’accès aux EnR au Burkina Faso à travers la création d’une école solaire référente à Koudougou en partenariat avec l’Université. Il se déroulera dans le complexe socio-culturel de l’association, véritable terrain d’expérimentation, où Laafi bénéficie d’une grande implantation locale, un réseau de bénéficiaires structuré et des compétences internes. La 1ère année le village sera électrifié par les élèves et sera donc la partie pratique de la formation. Les années suivantes le village sera un centre de référence dans la sensibilisation grand public, la formation, la mise en relation des acteurs du secteur (acheteurs, fournisseurs) afin de conseiller les particuliers, ONG et institutions dans leur projet solaire.

Présentation
* La problématique énergétique : Les zones urbaines comme Koudougou, 3ème plus grande ville du Burkina Faso où se situe le projet, ont un accès au réseau électrique national, la SONABEL, mais qui est très coûteux et peu fiable (130 f CFA en moyenne contre 50 f CFA avec le solaire). Le continent africain connait une croissance démographique des plus importantes avec une population qui se verra doubler en 2050 (rapport de l’Unicef en 2014) mais les infrastructures d’électrification actuelles ne permettent pas de répondre à cette problématique. Le taux d’électrification du Burkina Faso était de 34% en 2015, dont 70% en milieu urbain et 2% en milieu rural. Au regard des chiffres relatifs au taux de couverture, il ressort que près de ¾ des ménages au Burkina Faso ne disposent pas d’électricité (données ONG).

* Les solutions retenues : Le projet prévoit la réalisation d’une installation photovoltaïque composée de 54 modules PV 335 Wc ; 12 batteries lithium LiFePO4 : 50V, 50Ah ; 3 onduleurs hybrides 5 kVA, 48 V, monophasés ; 3 boîtiers de suivi & contrôle à distance Dargatech. La maintenance des installations sera assurée par les jeunes en formation accompagnés de l’installateur local avec qui un contrat de maintenance est conclu. A moyen terme, le remplacement des batteries sera financé par les revenus des activités du village Laafi qui pourra vendre des prestations d’étude pour d’autres installations, du conseil particulier, des formations

ONG partenaire : Laafi
Engagement financier : 10 000 €

Synergie Solaire

Page publiée le 27 octobre 2022