Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Électrification solaire d’une école primaire avec accès au web et à la téléphonie par internet pour les villageois

2021

Électrification solaire d’une école primaire avec accès au web et à la téléphonie par internet pour les villageois

Burkina Faso

Titre : Électrification solaire d’une école primaire avec accès au web et à la téléphonie par internet pour les villageois

Pays : Burkina Faso

Date : 2021—2024

Contexte
EDA s’est associée à l’Association Burkina To Yinga (ABT), présente sur le terrain depuis plus de 23 ans. Elle a déjà électrifié en PV l’école proche de Manéga en 2018, avec des résultats significatifs sur le présentéisme, la réussite scolaire, et l’alphabétisation des adultes. Le projet porté par ABT et EDA prolonge cette première expérience : il s’agit de tester si la vente de la téléphonie par internet (VoIP), en tant qu’Activité Génératrice de Revenu (AGR), permet de contribuer significativement à l’entretien et à l’amortissement de l’électrification. L’opérateur Orange-BF est également intéressé par le schéma qui constitue une alternative au développement coûteux des réseaux cellulaires. L’école électrifiée permettra aux enseignants d’être ouvreurs et passeurs de savoir et sera également un Fournisseur d’Accès Internet donnant aux villageois à l’entour, accès au web et à la téléphonie par internet.

Présentation
* La problématique énergétique : En 2018, malgré un taux de scolarisation de plus de 95% à l’entrée dans le primaire seulement 56% des élèves terminent leur cycle (Données Banque Mondiale). La forte pression économique pour le travail des enfants explique cet écart mais, et surtout, la faible réussite due au manque d’électricité pour faire les devoirs à la maison. Ourgou est une commune rurale « off-grid », en zone sahélienne, proche des « Trois Frontières ». Ses habitants manquent d’électricité, ont des GSM mais pas de réseau fiable. Le budget énergie des ménages est très élevé (≈ 23€/mois), en raison de la fréquence de petits groupes électrogènes très onéreux. Les réseaux téléphoniques cellulaires (Telmob, Orange, Télécel) sont notoirement défaillants. Le crédit téléphonie mobile des ménages (≈ 6€/mois), est souvent incomplètement utilisé faute de qualité suffisante (coupures et faible débit)

* Les solutions retenues : Le marché hebdomadaire d’Ourgou, compte 200 commerçants. Il existe un besoin et une demande solvable qualitative et quantitative, pour l’électrification PV et pour le téléphone. L’installation vise à éclairer 3 salles de classes et l’auvent extérieur, alimenter 6 ordinateurs, permettre la recharge journalière simultanée de 25 téléphones portables, alimenter une antenne satellite, son routeur principal, deux antennes Wifi omnidirectionnelles pour diffusion dans un rayon de 250m, un routeur Wifi intérieur. Les équipements télécom, prioritaires et alimentés en continu doivent fonctionner 24h/24, 7j/7, sans micro-coupure. La consommation moyenne serait de 6,6KWh/j en semaine, dont plus de la moitié pour les équipements télécom.

ONG partenaire : L’Energie d’Apprendre
Engagement financier : 15 000 €

Synergie Solaire

Page publiée le 22 octobre 2022