Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2019 → Moucheture du blé dur : identification des facteurs et gestion du risque

Agrocampus ouest - Centre de Rennes (2019)

Moucheture du blé dur : identification des facteurs et gestion du risque

Chau, Sophie

Titre : Moucheture du blé dur : identification des facteurs et gestion du risque

Auteur : Chau, Sophie

Etablissement de soutenance : Agrocampus ouest - Centre de Rennes

Grade : Master 2 Biologie, Agrosciences 2019

Résumé
La moucheture du blé dur provoque une coloration foncée du grain impactant la qualité visuelle des produits qui en découlent, et leur commercialisation. La moucheture a toujours fait l’objet de recherches sans que les causes soient clairement définies, selon les situations. L’objectif de l’étude est de pouvoir identifier les facteurs potentiels favorisant la moucheture. D’abord, il s’agissait de tester la qualité prédictive d’un modèle moucheture crée en 2013, sur des années non testées (2013 à 2018). La prédiction n’étant pas bonne, d’autres facteurs non pris en compte dans le modèle seraient à considérer. Une autre démarche d’analyse statistique a été faite pour tester la significativité de l’effet des facteurs potentiels de la moucheture, en intégrant de nouvelles variables (flores fongiques, efficacité des fongicides). Les résultats de l’analyse de la base de données (901 essais de 1984 à 2018), montrent qu’une pluviométrie importante, une faible température et un faible rayonnement global favoriserait le symptôme. Néanmoins c’est la part de sensibilité variétale à la moucheture qui devance les autres facteurs. Enfin, côté flore fongique, M.majus est le champignon qui présente un effet significatif et favoriserait la moucheture, par rapport aux autres espèces (F.graminearum & M.majus). Les résultats à l’issus de ce stage se montrent en accord avec ce qu’il y a dans la bibliographie. Mais une analyse plus poussée d’essais en conditions contrôlées permettraient de valider les résultats obtenus, en établissant des relations de cause à effet

Présentation (Agrodoc Ouest )

Page publiée le 22 octobre 2022