Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Etude de la régénération post-incendie du chêne-liège (Quercus suber L.) par rejets de souche dans la région de Jijel

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2021

Etude de la régénération post-incendie du chêne-liège (Quercus suber L.) par rejets de souche dans la région de Jijel

ROULA Salah Eddine

Titre : Etude de la régénération post-incendie du chêne-liège (Quercus suber L.) par rejets de souche dans la région de Jijel

Auteur : ROULA Salah Eddine

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Doctorat Foresterie 2021

Résumé
Les feux de forêt peuvent avoir des impacts serieux à long terme dans les forêts de chênes du bassin méditerranéen. Bien que le chêne-liège (Quercus suber L.) soit habituellement considéré comme une espèce très résistante au feu, mais la récupération après feu n’est pas garantie. Nous avons évalué la mortalité et la régénération de 729 tiges de chêne-liège qui avaient été brulé et coupés dans six stations avec comme objectif d’identifier les principaux facteurs qui influencent la récupération après feu à court ou à moyen terme. Nous avons utilisé des modèles linéaires mixtes pour étudier les relations potentielles entre l’état des souches d’arbres coupés à la fin de la deuxième et cinquième saisons de croissance ainsi que plusieurs variables à l’échelle de l’arbre et du site. Globalement, durant la deuxième année la mortalité des arbres atteignait 44 % et était influencée négativement par l’épaisseur de l’écorce et positivement, en ordre décroissant d’importance, par l’exposition des racines, les blessures au tronc et le diamètre. Entre la deuxième et la cinquième année, la mortalité a augmenté de 53 % mais l’augmentation a été observée seulement dans les stations soumises à un pâturage intensif. Le pâturage avait aussi un impact négatif important sur la croissance des rejets de souche, compromettant ainsi la récupération des arbres. Les résultats fournissent des informations utiles sur la nécessité d’appliquer des pratiques d’aménagement forestier adéquates (en évitant particulièrement les blessures qui endommagent l’écorce, l’érosion du sol et le pâturage intensif) pour augmenter la résilience de ces écosystèmes et réduire les impacts économiques et ecologiques négatifs des feux de forêt. Mots-clés : feu de forêt, mortalité des arbres, chêne-liège, broutage, rejets de souche, croissance des rejets.

Mots clés : feu de forêt, mortalité des arbres, chêne-liège, broutage, rejets de souche, croissance des rejets.

Présentation

Version intégrale (10,6 Mb)

Page publiée le 14 octobre 2022