Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Extension d’une école primaire à Bangrin Burkina Faso

2022

Extension d’une école primaire à Bangrin Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Extension d’une école primaire à Bangrin Burkina Faso

Pays : Burkina Faso _ Localisation : Bangrin

Date : 2022/2023

Présentation
Enfance Tiers Monde est une organisation belge de développement sans aucune attache politique, religieuse ou gouvernementale, centrée sur l’aide aux enfants et jeunes des régions les plus pauvres du monde, afin de leur offrir de nouvelles perspectives d’avenir. Elle réalise avec ses partenaires locaux et en étroite collaboration avec les populations concernées des projets durables qui améliorent fondamentalement leurs conditions d’existence. Elle agit dans le cadre d’actions d’éducation, de formations professionnelles, de soins de santé et de création d’activités génératrices de revenus pour les jeunes et les femmes.

Le projet vise l’amélioration de l’accès à l’éducation primaire de qualité des enfants et jeunes de la communauté Bangrin (25.000 habitants), au Burkina Faso, ainsi que des jeunes déplacés internes du pays qui s’y se sont installés. En 2020, des milliers de familles ont fui la terreur djihadiste dans les régions frontalières du Nord, la plupart ont trouvé un abri dans la région. L’école primaire a accueilli un flux sans précédent d’enfants réfugiés non scolarisés : 300 nouveaux élèves pour la 1ère et 2ème année. Il y un besoin urgent de salles de classe, de locaux sanitaires et de bureaux supplémentaires.

Ces écoles mixtes, primaires et secondaires, ont été créées à la demande de l’organisation locale, l’Association pour le Développement Social de Bangrin (ADS), grâce au soutien annuel de la Commune, des écoles et de la population de Ternat (Belgique). Gérées par ADS et l’Association des Parents d’Élèves, elles comptent actuellement 1.300 élèves et l’État contribue au financement.

Le projet prévoit concrètement la construction d’une extension de 6 classes de primaire, leur équipement ainsi que des sanitaires filles et garçons, de quoi désengorger les classes actuelles qui comptent plus de 100 élèves. Deux repas sains et équilibrés sont offerts chaque jour par l’État burkinabé, l’école fournit le local et l’équipement des cuisines et prend les salaires en charge. Depuis l’arrivée des déplacés, une aide à l’alimentation est fournie par des ONG et le Programme Alimentaire Mondial de l’ONU.

Association : Enfance Tiers Monde – Kinderen Derde Wereld asbl –vzw

Financement : Une allocation de € 40.000 est allouée à ce projet.

NIF Fondation Aide Projets Humanitaires

Page publiée le 24 octobre 2022