Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Inventaire et analyse des aménagements traditionnels de conservation de l’eau et du sol dans l’ouest algérien et recherche de leurs applicabilités : Cas des Béni Snous

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2021

Inventaire et analyse des aménagements traditionnels de conservation de l’eau et du sol dans l’ouest algérien et recherche de leurs applicabilités : Cas des Béni Snous

FECIH, Abla

Titre : Inventaire et analyse des aménagements traditionnels de conservation de l’eau et du sol dans l’ouest algérien et recherche de leurs applicabilités : Cas des Béni Snous

Auteur : FECIH, Abla

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Doctorat en Hydraulique 2021

Résumé
Par le passé, la société rurale a toujours su mettre en œuvre des formes de gestion communautaire de l’espace, de l’eau et des terres qui ont servi de support à la survie de populations souvent trop nombreuse par rapport aux ressources disponibles. La zone de montagne de Beni Snous-Algérie offre de grandes diversités de stratégies de gestion Conservatoire de l’Eau et du Sol (CES) et présente une forme d’adaptation de l’homme aux fortes contraintes physiques et constitue ainsi un patrimoine hydro agricole et culturel qui malheureusement n’a pas encore suscité tout l’intérêt nécessaire et d’où on peut s’inspirer. L’ingéniosité de ces systèmes traditionnels qui a résisté le long de l’histoire nous interpelle pour approfondir leur analyse et leur étude, notamment technique et organisationnelle. Notre étude a été menée dans cette optique. Le présent travail a pour objectif l’évaluation des systèmes traditionnels de CES existants au niveau des monts de Béni Snous à climat semi- aride et que nous considérons comme un type de créativité, à la fois, pratique, organisationnelle et sociale. La méthodologie a été basée sur des prospections et des enquêtes effectuées sur terrain et sur le dépouillement des questionnaires préétablies et la spatialisation des aménagements de CES et sur l’évaluation des techniques hydro agricole recensées et du savoir-faire mis en œuvre par les sociétés traditionnelles de la région. L’évaluation de l’état de ces aménagements a montré que 78% des aménagements de versants sont fonctionnels actuellement et valorisés. Les aménagements de mobilisation et de gestion des eaux sont aussi tous fonctionnels vu leur intérêt et ont montré un bon rapport Coût/efficacité. Ces atouts présentent beaucoup d’opportunités de mise en œuvre des programmes de développement et environnementaux surtout devant l’échec des différents stratégies modernes développées pour faire face à l’érosion et afin de préserver et de gérer les ressources en eau et en sol. Ils peuvent constituer ainsi d’autres options pour faire face à l’érosion, qui ne cesse de peser sur les terres ce qui hypothèque le potentiel agricole et provoque l’envasement des barrage

Mots clés : évaluation des techniques hydro agricole, savoir-faire, Coût/efficacité érosion, climat semi aride, Béni Snous – Algérie.

Présentation

Version intégrale (18 Mb)

Page publiée le 20 octobre 2022