Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2021 → Organisation collective de l’approvisionnement en eau dans les zones rurales vulnérables de Tunisie : quelles conditions pour une gestion équitable et durable dans un contexte de rareté de la ressource ?

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2021

Organisation collective de l’approvisionnement en eau dans les zones rurales vulnérables de Tunisie : quelles conditions pour une gestion équitable et durable dans un contexte de rareté de la ressource ?

Nsiri N.

Titre : Organisation collective de l’approvisionnement en eau dans les zones rurales vulnérables de Tunisie : quelles conditions pour une gestion équitable et durable dans un contexte de rareté de la ressource ?

Auteur : Nsiri N.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Professionnel, 2021

Résumé
Mon projet de stage a été réalisé sur le secteur de Rihana (délégation de Regueb, gouvernorat de Sidi Bouzid), une des zones d’intervention de PACTE. Son objectif est de créer un jeu de simulation, avec les acteurs concernés par la problématique de la gestion de l’eau et l’approvisionnement collectif de l’eau dans cette zone rurale vulnérable de la Tunisie. Ce jeu facilite la discussion et la concertation entre les acteurs pour trouver des solutions pour un approvisionnement équitable de l’eau. Nous avons commencé par analyser les enjeux et les défis de la gestion de l’eau dans la zone d’étude. Ensuite, nous avons caractérisé les différentes ressources en eau utilisées dans cette zone et les différents usages de l’eau (domestique, irrigation et animaux). Nous avons réalisé des enquêtes avec les gestionnaires de l’eau de la zone pour comprendre le fonctionnement du système d’approvisionnement en eau et les contraintes qui s’opposent à une gestion collective de l’eau. Différents acteurs ont été identifiés (gestionnaires et usagers de l’eau). Ensuite, nous avons construit un modèle conceptuel du système d’alimentation en eau qui modélise les liens entre les acteurs et les ressources en eau et entre les acteurs eux-mêmes. La dernière étape était la construction d’un jeu d’acteurs, ce jeu a été simulé avec des joueurs et devrait être simulé avec de vrais acteurs concernés par la problématique.

Mots-clés : RESSOURCE EN EAU ; ZONE RURALE ; GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ; MODELE DE SIMULATION ; TUNISIE ; SIDI BOUZID

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 21 octobre 2022