Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2021 → Analyse de la mise en place des dispositifs de labellisation et de certification en Algérie. Etude de cas : indication géographique "Degletnour de Tolga"

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2021

Analyse de la mise en place des dispositifs de labellisation et de certification en Algérie. Etude de cas : indication géographique "Degletnour de Tolga"

Bacha F

Titre : Analyse de la mise en place des dispositifs de labellisation et de certification en Algérie. Etude de cas : indication géographique "Degletnour de Tolga"

Auteur : Bacha F

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Professionnel, 2021

Résumé
L’indication géographique est une dénomination qui identifie un produit dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont essentiellement attribuables à son origine géographique. Elles ont été reconnues comme des droits de propriété intellectuelle (DPI) à travers l’Arrangement de Lisbonne par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Par la suite, avec l’institutionnalisation de l’OMC, elles ont connu une protection internationale suite à la signature de l’Accord sur les ADPIC qui permet la protection des produits contre l’imitation et l’appropriation illicite de leur nom. A l’instar des pays de sud de la Méditerranée, l’Algérie a engagé une série de réformes afin de mettre en place un système de labellisation par les signes liés à l’origine. Actuellement, trois produits algériens ont été labellisés sous (IG) et (AO) à savoir : le fromage Bouhezza, les figues sèches de Beni Maouche et les dattes DegletNour de Tolga. L’objectif de notre étude est de réaliser une analyse approfondie de la mise en place de dispositifs de labellisation et de certification en Algérie. Pour ce faire, nous développons l’étude de cas : la labellisation Indication Géographique de la filière datte en Algérie. La méthodologie suivie consiste, dans un premier temps, à la synthèse de la littérature existante en cernant le contexte mondial lié à la protection des indications géographiques, leurs impacts ainsi que les conditions de réussite de celles-ci. Dans un deuxième temps, nous avons étudié la mise en place des processus de labellisation en Algérie avec un focus sur l’IG datte DegletNour de Tolga, sur la base d’une analyse documentaire et d’entretiens avec des personnes ressources. Les résultats ont montré que cette labellisation est issue d’une volonté politique avec une approbation des acteurs de la filière par la suite. L’analyse a identifié les freins à la réussite de cette labellisation qui sont d’ordre institutionnel et d’ordre organisationnel. Le cadre juridique et le cadre institutionnel sont finalisés mais montrent des insuffisances, notamment dans le processus d’accréditation des organismes certificateurs. D’autre part, d’ordre organisationnel : dans la gestion du label et de l’association, les producteurs doivent s’impliquer davantage et mettre en place des stratégies de commercialisation et de marketing communes au niveau des marchés locaux ou étrangers.

Mots-clés : LABEL DE QUALITE ; FRUITS ET LEGUMES ; DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ; ALGERIE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 19 octobre 2022