Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2021 → Analyse de la vulnérabilité et des capacités d’adaptation au changement climatique des exploitations phœnicicoles : cas de l’oasis Ferkla au sud-est du Maroc

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM) 2021

Analyse de la vulnérabilité et des capacités d’adaptation au changement climatique des exploitations phœnicicoles : cas de l’oasis Ferkla au sud-est du Maroc

Mezzan A.

Titre : Analyse de la vulnérabilité et des capacités d’adaptation au changement climatique des exploitations phœnicicoles : cas de l’oasis Ferkla au sud-est du Maroc

Auteur : Mezzan A.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - (IAMM-CIHEAM)

Grade : Master of Science : Professionnel, 2021

Résumé
Les oasis sont de plus en plus affectées par les effets néfastes du changement climatique qui constitue aujourd’hui l’enjeu majeur pour le développement de ces territoires. Pour faire face à ce défi, les oasis représentent des potentialités sur le plan économique et humain telles que : l’utilisation optimale des ressources naturelles, l’adoption des bonnes pratiques culturales et la diversification des circuits de vente innovants. En revanche, cette oasis est exposée à des formes de vulnérabilité qui se traduisent par divers facteurs, notamment la rareté des ressources hydriques. La présente étude envisage, d’une part, l’analyse des faiblesses, des opportunités et des risques liés au changement climatique à l’échelle du territoire de Ferkla et, d’autre part, l’identification des sources de vulnérabilité et des capacités d’adaptation des exploitations agricoles de la filière du palmier dattier face au changement climatique. Les résultats de pré-diagnostic montrent que ce territoire dispose de diverses formes de vulnérabilité : le problème du foncier, le morcellement des parcelles, le manque d’une vision commerciale, ainsi que la perte des savoirs et des bonnes pratiques. Néanmoins, ce territoire dispose de réelles capacités d’adaptation. Ces leviers sont : une veille institutionnelle développée, un tissu associatif dense, une mise en réseau des acteurs au niveau économique et social. Cela se traduit notamment par une intervention massive et un accompagnement de proximité en faveur des agriculteurs. Le diagnostic met en avant l’importance de la pluriactivité et de la diversification des circuits de vente comme des opportunités potentielles à saisir pour une meilleure adaptation face aux effets néfastes du changement climatique. Les savoir-faire et l’expérience dont disposent les agriculteurs représentent également des capacités d’adaptation. Ces dernières sont intéressantes quel que soit le type de système de production (trois strates ou monoculture).

Mots-clés : ADAPTATION ; CHANGEMENT CLIMATIQUE ; SYSTEME DE PRODUCTION ; OASIS ; MAROC

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 19 octobre 2022