Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2021 → Etude de faisabilité pour la mise en place d’une entreprise de pré-collecte et de collecte des ordures ménagères et assimilées dans les ménages et les marchés de l’arrondissement 10 de la Commune de Ouagadougou

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2021

Etude de faisabilité pour la mise en place d’une entreprise de pré-collecte et de collecte des ordures ménagères et assimilées dans les ménages et les marchés de l’arrondissement 10 de la Commune de Ouagadougou

KABORE Boubakary

Titre : Etude de faisabilité pour la mise en place d’une entreprise de pré-collecte et de collecte des ordures ménagères et assimilées dans les ménages et les marchés de l’arrondissement 10 de la Commune de Ouagadougou

Auteur : KABORE Boubakary

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Ingénierie Eau et Assainissement 2021

Résumé
La filière de la gestion des ordures ménagères et assimilées (OMA) demeure un grand défi à relever au Burkina Faso. Cependant, il existe de véritables opportunités d’affaires dans cette filière bénéfique non seulement pour les promoteurs d’entreprises mais aussi pour l’économie du Burkina Faso, la population et l’environnement en général. La présente étude focalisée sur la création d’une entreprise de pré-collecte et de collecte des OMA de l’arrondissement 10 de la ville de Ouagadougou permettra donc de gérer environ 100000 tonnes de déchets chaque année dans trois zones dont une zone lotie, une zone non lotie et les marchés de l’arrondissement. Elle permettra de couvrir environs 20000 concessions et six (06) marchés chaque année sur une période de cinq (05) ans soit de 2023 à 2027 dans les cinq (05) secteurs (41,42,43,44,45) de l’arrondissement. Pour six (06) jours de travail dans la semaine et 26 jours dans le mois, une demande importante de main d’œuvre (environs 150 agents), et d’investissement pour l’achat de matériels et d’équipements (environ 166 731 500 FCFA) sera donc nécessaire. A la suite de l’étude technique, l’étude financière a révélé la viabilité de ce projet de création d’entreprise à travers un TRI de 43% et une VAN positive de 54 015 933,06 FCFA Le coût global du projet quant à lui s’élève à 291 501 647 FCFA dont 124 770 147 FCFA de charge d’exploitation pour sa première année de vie. Sur le plan environnemental et social ce projet n’engendre majoritairement que des impacts positifs.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 24 octobre 2022