Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2021 → Valorisation énergétique des tourteaux de karité en biocombustibles briquettes

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2021

Valorisation énergétique des tourteaux de karité en biocombustibles briquettes

NANEMA Adelaïde Inès

Titre : Valorisation énergétique des tourteaux de karité en biocombustibles briquettes

Auteur : NANEMA Adelaïde Inès

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Génie Electrique et Energétique 2021

Résumé
Le Burkina Faso regorge une énorme disponibilité de pieds de karité. En 2019, le nombre de pieds était estimé à 280 802 860. De plus en plus, la filière karité, avec la production du beurre génère d’énormes quantités de déchets. Pour une valorisation annuelle d’amandes estimée à 1 247 295 tonnes, cette filière génère plus de 210 294,24 tonnes de tourteaux par an. Les besoins en chaleur des PMEs et des ménages exerçant dans la filière sont satisfaits par le bois, ce qui exerce une pression sur les ressources forestières et contribue à leur épuisement. Notre étude porte sur la valorisation des tourteaux de karité en biocombustibles briquettes, qui pourraient être utilisés en substitution du bois de feu dans les PMEs et ménages, réduisant ainsi leurs dépenses énergétiques. Une étude de caractérisation a été menée sur les tourteaux de presse et les tourteaux de barattage du karité. Les tourteaux de barattes ont été retenus pour la production des briquettes. Après avoir proposé plusieurs formulations sans liants, et avec liants (amidon de manioc), les meilleures briquettes ont été obtenues avec deux formulations : la formulation D.5.35 soit une teneur en amidon de 5 % de la masse (eau + amidon + tourteaux) et une teneur en eau de 35 % et la formulation D.10.35 soit une teneur en amidon de 10 % et une teneur en humidité de 35 %. Les caractéristiques physico-chimiques et thermiques des briquettes D.5.35 étaient de 7,07 %, 19,8 MJ/kg, 4,29 %, 963 kg/m3, 662 kPa, 50 % ,83 %, 14,25 %, 152,20 g/l, 34,24 g/min respectivement pour la teneur en eau, le PCI, la teneur en cendre, la densité, la résistance à la compression, la résistance à l’impact et la durabilité, le rendement thermique, la consommation spécifique et la consommation horaire. Les caractéristiques physico-chimiques et thermiques des briquettes D.10.35 étaient de 6,47 %, 19,45 MJ/kg, 4,17 %, 905 kg/m3, 510 kPa, 35 % ,78 %, 13,35%, 151,74 g/l, 29,43 g/min respectivement pour la teneur en eau, le PCI, la teneur en cendre, la densité, la résistance à la compression, la résistance à l’impact et la durabilité, le rendement thermique, la consommation spécifique et la consommation horaire.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 28 octobre 2022