Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2021 → Etude technique de renforcement des postes sources de la région de Tahoua (Niger)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2021

Etude technique de renforcement des postes sources de la région de Tahoua (Niger)

ISSOUFOU DAN-LADI Ibrahim

Titre : Etude technique de renforcement des postes sources de la région de Tahoua (Niger)

Auteur : ISSOUFOU DAN-LADI Ibrahim

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Génie Electrique et Energétique 2021

Résumé
Le présent document traite d’une étude de renforcement des postes sources et lignes de liaisons du réseau électrique HT de la région de Tahoua (Niger). Cette étude permet de proposer à la NIGELEC une méthodologie pour assurer le bon fonctionnement de son réseau électrique tout en remédiant aux problèmes de saturations des postes sources et lignes de liaisons afin de garantir une meilleure utilisation de l’énergie (satisfaire la demande à l’horizon 2030) de la région de Tahoua. Pour cela, il fallait d’abord faire un état de lieux du réseau électrique HT existant, faire une prévision de la demande de cette région, et proposer des solutions convenables permettant de mieux répondre aux attentes de la NIGELEC tout prenant en compte l’aspect économique et le volet environnemental et social. L’estimation de la charge nous montre que la demande de la région de Tahoua va au-delà du double, passant de 22,892 MW en 2020 à 47,274 MW en 2030. Afin de faire face à cette demande électrique qui de nos jours est sans cesse croissante, nous sommes arrivés à faire à la NIGELEC des propositions suivantes : Pour les postes sources :  Poste-Illela : équiper de deux transformateurs un de 132/33 kV, 10 MVA et un de 132/66 kV 20 MVA ;  Poste-Malbaza : équiper d’un transformateur 132/66/20 kV, 50 MVA ;  Site-Tahoua : équiper de deux transformateurs 66/20 kV, 10 MVA chacun ;  Site-Malbaza : équiper de deux transformateurs 66/33 kV, 10 MVA chacun ; Pour les lignes de liaisons :  Reconstruire la ligne de liaison Illela-Tah avec une tension de 66 kV et une section de 3*117 mm2 ;  Equiper le deuxième terne de la ligne de liaison Takalmawa-Malbaza avec une section de 3*326,1 mm2 ;  Reconstruire la ligne de liaison Malbaza-Illela avec une tension de 132 kV et une section de 3*181,6 mm2. Après avoir recensé tout le matériel rentrant dans le cadre de cette étude nous avons estimé notre projet à 12 328 925 239 F CFA.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 28 octobre 2022