Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2021 → Etude technique pour la construction du barrage de Lantaga, dans la commune de Pilimpikou, province du Passoré, région du nord (Burkina Faso)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2021

Etude technique pour la construction du barrage de Lantaga, dans la commune de Pilimpikou, province du Passoré, région du nord (Burkina Faso)

LANKOANDE Yengou Regis Martial

Titre : Etude technique pour la construction du barrage de Lantaga, dans la commune de Pilimpikou, province du Passoré, région du nord (Burkina Faso)

Auteur : LANKOANDE Yengou Regis Martial

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’ingénierie Infrastructures et Réseaux Hydrauliques 2021

Résumé
Le présent mémoire présente les résultats de l’étude technique pour la construction du barrage de Lantaga dans la commune de Pilimpikou, province du Passoré, région du Nord du Burkina Faso. Ce projet émane du ministère en charge de l’eau à travers la Direction Générale des Infrastructures Hydrauliques (DGIH) qui a lancé en 2020 des études complémentaires de réalisation et/ou de réhabilitation de retenues d’eau dans treize (13) régions parmi lesquelles la réalisation d’une retenue d’eau à Lantaga. Le but recherché est de développer durablement un secteur agro-sylvo-pastoral, faunique et halieutique productif et résilient. Afin d’atteindre cet objectif, nous avons effectué la conception hydraulique et le dimensionnement de la digue, de l’évacuateur de crue et des ouvrages annexes. Ainsi, il en ressort que le site du barrage de Lantaga est alimenté par un bassin versant de 70,4 km2 avec des apports en année décennale sèche évalués à 1 407 760,0 m3. Ces apports seront stockés par la retenue qui aura une capacité de 1 767 007 m3 (cumulant les apports liquides et les dépôts solides). La digue en remblai homogène argileux munie d’un drain horizontal aura une hauteur maximale de 6,5 m et une longueur de 500,3 m. L’évacuateur de crue est un déversoir poids trapézoïdal long de 90 m placé en position latérale en rive gauche et a été conçu pour évacuer une crue de projet de 156,64 m3/s. L’eau stockée servira à l’alimentation d’un périmètre irrigué évalué à 30 ha, à la consommation domestique et à celle du cheptel. Le périmètre irrigué sera alimenté à partir d’un ouvrage de prise et de vidange de 350 mm de diamètre, calé à la côte 307,85 m. Le coût de réalisation du projet est estimé à un milliard neuf millions huit cent quatre-vingt-onze mille huit cent vingt-trois (1 009 891 823) francs CFA TTC.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 28 octobre 2022