Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2021 → Etude de la mise en place d’un service d’assainissement dans la commune rurale de Laye (région du plateau central, Burkina Faso)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2021

Etude de la mise en place d’un service d’assainissement dans la commune rurale de Laye (région du plateau central, Burkina Faso)

SAWADOGO Issiaka Pawanyimdi

Titre : Etude de la mise en place d’un service d’assainissement dans la commune rurale de Laye (région du plateau central, Burkina Faso)

Auteur : SAWADOGO Issiaka Pawanyimdi

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master Ingénierie Eau et Assainissement 2021

Résumé
Le Burkina Faso a consacré le droit à l’eau et à l’assainissement en tant que droit fondamental de la personne humaine dans la loi constitutionnelle n°072-2015/CNT. C’est dans ce sens que le Programme National d’Assainissement des Eaux Usées et Excréta a été adopté. L’amélioration de l’accès à l’assainissement en milieu rural est l’un des quatre résultats attendus de ce programme. L’objectif général de notre travail qui est de contribuer à l’amélioration de l’assainissement de la commune Rurale de Laye par la proposition d’un plan de mise en place de 804 latrines familiales et d’une station de gestion de boues de vidange vise l’atteinte de ce résultat. Un état des lieux a été fait afin de décrire le système actuel de collecte et de la gestion des boues de vidange en effectuant des entretiens directifs et semi directifs. Les boues ont été quantifiées avec la méthode de la production spécifique L’état des lieux a révélé des problèmes dans toutes les étapes de la gestion des boues de vidanges à savoir la collecte, la vidange, le transport et le traitement des boues de vidange dans la commune rurale de Laye. Au niveau de la collecte 37% des ménages ne disposent toujours pas de latrines résultant du fait que plusieurs ménages pratiquent encore la défécation à l’air libre. Au niveau de la vidange, du transport et du traitement des BV, on note l’inexistence de ces services dans la commune de Laye. Le type de latrine présente (53.1 % de type SanPlat et 31.3% de type traditionnel) ne permet pas une vidange manuelle de la fosse sans la destruction de la superstructure. Pour remédier à cette situation, une adaptation de la latrine VIP en fonction des réalités socio-économiques a été proposée. La mise en place d’une station de traitement, le co-compostage est aussi envisagé pour le traitement des boues. En ce qui concerne le transport et la vidange des boues, un système de vidange mécanique serra développé avec des tricycles équipés d’une citerne et d’une pompe aspirante. Nous pouvons conclure aux termes de cette étude que « l’assainissement finance l’assainissement ». Le retour sur investissement de la mise en place de ce service d’assainissement sera constaté sur deux ans et la STBV rapportera un bénéfice annuel de 28 429 641 FCFA à l’échéance du projet bien que cela reste conditionné par la prise en compte de l’aspect humain du WASH, la promotion de l’hygiène pour un changement de comportement afin de l’utilisation et de l’entretien des latrines.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 27 octobre 2022