Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Livres → 2022 Impression à la demande → Contribution à la valorisation du grenadier

Editions Universitaires Européennes (2022)

Contribution à la valorisation du grenadier

BELKESSAM Nafissa ; MESSAFEUR Abdelkrim

Titre : Contribution à la valorisation du grenadier

Auteur (s)  : BELKESSAM Nafissa ; MESSAFEUR Abdelkrim
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 22.09.2022
Pages : 72

Présentation
Bien que la grenade soit traditionnellement utilisée dans l’alimentation courante de nombreux pays, les études scientifiques relatives à son potentiel santé sont récentes. La partie la plus utilisée de la plante est le fruit et plus spécialement son écorce, mais des études sur les feuilles, les fleurs sont pratiquement rares. L’objectif de notre étude consiste à valoriser les restes non exploitables du grenadier (Punica granatum).Le travail est structuré en quatre (04) parties : une étude ethnobotanique, d’une étude botanique, une étude phytochimique suivie d’une évaluation de l’activité antioxydante. Nous avons pu identifier et quantifier 16 composés phénoliques. Ces composés sont d’une répartition qualitative et quantitative différentes entre les 4 drogues. Le fruit (écorce et jus) constitue une source importante de polyphénols et de flavonoïdes mais l’analyse qualitative montre que les feuilles et les fleurs en sont plus riches. Toutes les drogues du grenadier ont exprimé une activité antioxydante importante mais celles de l’infusé de la feuille et du décocté de la fleur étaient les plus remarquables et plus importants que celle de l’acide ascorbique.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 43,90 en 2022)

Page publiée le 5 novembre 2022