Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Livres → 2022 Impression à la demande → Comportement du pois chiche "Kabuli" vis-à-vis du stress hydrique et identification de génotypes tolérants la sècheresse

Editions Universitaires Européennes (2022)

Comportement du pois chiche "Kabuli" vis-à-vis du stress hydrique et identification de génotypes tolérants la sècheresse

Kamel Ben Mbarek

Titre : Comportement du pois chiche "Kabuli" vis-à-vis du stress hydrique et identification de génotypes tolérants la sècheresse

Auteur (s)  : Kamel Ben Mbarek
Editeur  : Editions Universitaires Européennes
Date de parution : 19.09.2022
Pages : 320

Présentation
Le pois chiche (Cicer arietinum L), du type kabuli, est couramment conduit en culture de printemps dans les zones humides et subhumides du territoire Tunisien. La culture subit des stress biotiques et abiotiques et le rendement en graines est très limité. La production ne couvre pas les besoins internes du pays. Pour atténuer le déficit enregistré à cette denrée alimentaire de base, l’état fait recours à des importations massives. Pour augmenter la production nationale et satisfaire les besoins du marché interne, deux alternatives peuvent faire l’objet d’étude :Ø L’introduction de la culture du pois chiche d’hiver, dans la rotation des cultures, surtout dans les zones du semi-aride Tunisien, par le biais du semis d’automne ;Ø l’extension de la culture du pois chiche de printemps aux zones favorables du semi-aride Tunisien après avoir déterminé les besoins hydriques de cette espèce et sélectionner des génotypes tolérants au stress hydrique.Nos résultats expérimentaux ont montré qu’en avançant la date du semis du pois chiche du type kabuli, du printemps vers l’automne, le rendement en graines a enregistré une augmentation de 219%.

Annonce de l’ouvrage et achat (€ 96,90 en 2022)

Page publiée le 26 octobre 2022