Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2021 → Le rôle de la radio rurale dans la communication pour le développement au Mali

Université Grenoble Alpes (2021)

Le rôle de la radio rurale dans la communication pour le développement au Mali

Kodjo, Adama

Titre : Le rôle de la radio rurale dans la communication pour le développement au Mali

Role of the rural radio in the communication for the development in Mali

Auteur : Kodjo, Adama

Etablissement de soutenance : Université Grenoble Alpes

Grade : Doctorat : Sciences de l’Information et de la Communication 2021

Résumé partiel
Signifiant de par sa généalogie l’évolution, le changement ou encore la croissance, l’expression développement connaîtra la popularisation après la deuxième guerre mondiale. La lutte de positionnement incarnée par le discours du président Harry S. Truman, qui se veut protecteur des pays dits sous-développés auxquels il est proposé le transfert de fonds, de technique et de technologie pour éradiquer la pauvreté dans les territoires concernées, marquera les esprits longtemps. L’apparition des mots et expressions tels que sous-développement, croissance zéro, décroissance, écodéveloppement ou encore développement durable visent à comprendre la complexité de l’évolution du monde, à partir de l’expression développement, qui se construit et se déconstruit en fonction des paradigmes. Pour Missè Missè, « les approches utilisées tendent, toutes, à faire du "développement" un simple synonyme d’expressions comme la "modernisation", la "croissance", le "progrès", "l’industrialisation", termes par ailleurs jamais définis. » Pour cet auteur, le terme développement apparaît telle une idéologie complexe. « Lorsque par contre l’on revendique une définition de ce mot, les experts, depuis Alfred Sauvy, restent très embarrassés et ambigus. Ils tentent alors de répondre par des formules qui expriment tantôt ce que le "développement" n’est pas comme le "sous-développement", tantôt un groupe de pays du "Tiers-monde ", "en voie de développement", peu, moins ou non industrialisés et depuis peu, "pauvres". » Critiquée ou rejetée, l’idéologie moderniste se donne un second souffle lorsqu’elle convoque la communication comme un outil puissant pouvant combler les manques auxquels correspondent les changements de vocabulaire. Puisqu’il s’agit de mettre la communication en contribution pour atteindre les objectifs du développement, les médias sont appelés à jouer un rôle prépondérant. Avec ce nouvel élan d’espoir porté sur les médias d’une manière générale et la radio en particulier pour le changement social, la promesse de développement pour les pays d’Afrique francophone semble être renouvelée dans les discours prononcés en faveur de l’ouverture démocratique des États. Au Mali, la nouvelle promesse pour l’émancipation des peuples abouti en 1992 à un régime démocratique. Cette ouverture démocratique a permis la prolifération des radios. Aujourd’hui, le pays compte plus de 300 radios émettant avec l’autorisation de la Haute autorité de la communication (HAC), pour une vingtaine de million d’habitants

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 20 novembre 2022