Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2021 → Socio-economic impacts of climate change in developing countries

Université Clermont Auvergne (2021)

Socio-economic impacts of climate change in developing countries

Diallo, Yoro

Titre : Socio-economic impacts of climate change in developing countries

Analyse des impacts socio-économiques du changement climatique dans les pays en développement

Auteur : Diallo, Yoro

Etablissement de soutenance : Université Clermont Auvergne

Grade : Doctorat : Sciences économiques 2021

Résumé
Il est un fait avéré que les conséquences du changement climatique font peser une menace considérable sur le bien-être de l’humanité tout entière. Depuis de nombreuses années maintenant, les conséquences du changement climatique, parmi lesquelles les sécheresses, les inondations et l’accroissement de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques graves, se font sentir partout sur la planète. Par ailleurs, les coûts économiques de ces phénomènes climatiques sont plus importants dans les pays en développement qu’ailleurs. En effet, la variabilité de la température ou de la pluviométrie réduit fortement la productivité agricole qui est le secteur prédominant dans ces pays. Aussi, leurs défaillances institutionnelles sont un obstacle à leur adaptation ou à faire face aux effets pervers du changement climatique. Ainsi, cette thèse contribue à la littérature existante en proposant quatre chapitres sur les impacts socioéconomiques du changement climatique en Asie du Sud-Est et en Afrique. Plus précisément, nous analysons les impacts des tendances et chocs climatiques sur l’activité agricole, la sécurité alimentaire, le bien-être des ménages, et les conflits sociaux. Les deux premiers chapitres s’intéressent au cas du Vietnam et les deux derniers chapitres se concentrent sur l’Afrique. Dans le premier chapitre, les résultats indiquent que les chocs climatiques ont deux effets (direct et indirect) sur la productivité agricole. L’effet direct est appréhendé par l’impact non linéaire de la moyenne de la température et de la précipitation sur le rendement agricole. Ensuite, l’effet indirect est capté par la relation négative et significative entre les chocs climatiques et l’efficience technique des producteurs agricoles. Aussi, les résultats des simulations sont pessimistes quant à l’évolution de l’efficience technique dans un contexte où le réchauffement climatique sera plus important. Par la suite, dans le second chapitre, nous menons une réflexion sur la relation entre les facteurs de risques environnementaux et la sécurité alimentaire à travers une analyse multidimensionnelle. Les résultats de ce chapitre indiquent que les facteurs de risques environnementaux qui incluent la variabilité du climat empêchent les ménages ruraux d’atteindre un statut nutritionnel adéquat. Le chapitre 3 s’intéresse à l’analyse de la relation entre bien-être et conditions climatiques au Mali.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 8 novembre 2022