Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2022 → Fractionnement chimique entre le sol et l’aérosol terrigène produit par érosion éolienne en région semi-aride

Université Paris 12 (2022)

Fractionnement chimique entre le sol et l’aérosol terrigène produit par érosion éolienne en région semi-aride

Rizewana Marecar (Oumar farouk marecar)

Titre : Fractionnement chimique entre le sol et l’aérosol terrigène produit par érosion éolienne en région semi-aride

Auteur : Rizewana Marecar (Oumar farouk marecar)

Université : Université Paris 12

Discipline : Sciences de l’Univers et Environnement

Sous la direction de : Béatrice Marticorena et de Jean-Louis Rajot.

Résumé
L’érosion éolienne des sols a de nombreuses implications environnementales et climatiques. A l’échelle globale, les poussières désertiques représentent 32% des contenus atmosphériques annuels en aérosols naturels, impactant le budget radiatif de la Terre et les cycles biogéochimiques. L’émission de ces aérosols résulte d’un processus mécanique au cours duquel les particules du sol mise en mouvement sous l’action du vent impactent la surface ce qui conduit à la mobilisation d’autres particules et à l’émission de fragments plus fins, qui constituent l’aérosols susceptible d’autre mis en suspension et transporté à grande distance. L’objectif de cette thèse est de quantifier le fractionnement granulométrique et chimique à l’œuvre à chaque étape de ce processus d’émission en s’appuyant sur des données de terrain acquises au cour de deux campagnes de mesures intensives réalisées dans le Sud Tunisien. Il s’agit d’une première étape vers la mise au point d’une paramétrisation utilisable dans le modèle d’émission d’aérosols désertiques développé au LISA.

En préparation depuis le : 01-10-2022 .

Source : Theses.fr

Page publiée le 7 novembre 2022