Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2021 → Dynamique des élevages camelins face aux changements climatiques dans la zone du centre du Tchad (Chari-Baguirmi et Batha)

Montpellier SupAgro (2021)

Dynamique des élevages camelins face aux changements climatiques dans la zone du centre du Tchad (Chari-Baguirmi et Batha)

Mahamat amine Mahamat ahma

Titre : Dynamique des élevages camelins face aux changements climatiques dans la zone du centre du Tchad (Chari-Baguirmi et Batha)

Auteur : Mahamat amine Mahamat ahmat

Université : Montpellier SupAgro

Discipline : Sciences agronomiques

Sous la direction de : Charles-Henri Moulin.

Résumé
Traditionnellement, l’élevage pastoral au Tchad, valorise les immenses espaces sahéliens et sahariens au Nord et au Centre, qui sont peu cultivés. Il représente un outil incontournable dans la lutte contre la pauvreté, mais aussi la principale source de garantie pour la sécurité alimentaire. Il implique la mobilité des familles et des animaux. Cet élevage est très fortement structuré autour des sociétés pastorales. Il représente 70 à 80 % du cheptel tchadien et fournit la quasi-totalité de la viande consommée localement, mais aussi l’exportation des animaux sur pieds vers les pays voisins. Or, depuis environ quatre décennies, les pasteurs mobiles ont dû faire face à des évolutions rapides de leurs environnements dus au changement climatique mais aussi aux situations socio-politique. Les effets combinés de ces facteurs ont fortement affecté le système de production et la dynamique des troupeaux. C’est ainsi, Pour échapper à la rigueur climatique, à l’insécurité et aux contrastes temporels, certains groupes de pasteurs sahéliens ont entrepris de migrer en saison sèche ou de manière plus pérenne vers les savanes à la recherche des ressources pastorales et autour des grandes agglomérations de manière de plus en plus régulière pour avoir accès aux marchés et à la sécurité. Ce projet de thèse a pour objectif global de comprendre les trajectoires de transformation de ces systèmes et d’évaluer les perspectives de sécurisation faces aux transformations climatiques, environnementales et sociopolitiques. D’une manière spécifique l’étude entend : appréhender la diversité des systèmes d’élevage pratiqués par les pasteurs chameliers, d’identifier les différents facteurs de vulnérabilité et les pratiques d’adaptation des pasteurs grâce à l’analyse des trajectoires des familles, d’évaluer les conséquences de ces changements de pratiques sur les performances zootechniques, démographiques et économiques des élevages, en complémentarité avec les autres activités pratiquées dans les zones agro-pastorales et d’évaluer les pistes d’évolution de ces élevages en recourant à des scenarios prospectifs participatifs. L’étude sera réalisée dans la zone du centre du Tchad qui comprend la province du Chari Baguirmi et du Batha. Plusieurs méthodes basées sur des enquêtes individuelles, participatives et suivi seront réalisées. Il s’agit de la méthode de construction typologique, la méthode d’enquête de trajectoire de famille et de campement, la méthode des douze derniers mois (12MO) et des scenario prospectifs participatifs. Le résultat attendu est la proposition de référence pour orienter les décisions politiques et orienter les investissements des partenaires au développement pour un développement durable de l’élevage pastoral et agropastoral.

En préparation depuis le : 01-01-2021 .

Source : Theses.fr

Page publiée le 14 novembre 2022