Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → Thèses en préparation → 2021 → Pratiques de développement durable dans les PME : Cas du Burkina Faso

Paris, HESAM (2021)

Pratiques de développement durable dans les PME : Cas du Burkina Faso

Barry Moussa

Titre : Pratiques de développement durable dans les PME : Cas du Burkina Faso

Auteur : Barry Moussa

Université : Paris, HESAM

Discipline : Sciences humaines et humanités nouvelles spécialité Sciences de gestion et du management

Sous la direction de : istophe Estay.

Résumé
Avec l’émergence de la mondialisation et la croissance continue des besoins dans le domaine de la santé, une orientation Développement Durable (DD) du secteur devient une stratégie organisationnelle pour se différencier de la concurrence et favoriser la croissance des organisations. Ces deux phénomènes impactent d’une manière ou d’une autre le système économique, social, culturel et environnemental avec la demande croissante de soins de santé de qualité. Face à ces mutations profondes, les différentes organisations nationales et internationales se sont mobilisées pour rechercher des solutions à ces différents problèmes, en vue de relancer la croissance économique. Ainsi, au niveau mondial, la promotion de l’initiative privée semble aujourd’hui faire l’unanimité au niveau des gouvernements et des agences de coopération internationale. Ce consensus repose sur les liens supposés ou réels entre l’entrepreneuriat au travers des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et le développement. Avec la prise de conscience et la place importante de l’institutionnalisation de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans les débats publics, de nombreuses entreprises manifestent leur volonté d’adhérer à l’idéologie du DD (Barmaki & Aitcheikh, 2014). A celles-ci, les énormes pressions des organisations nationales et internationales auxquelles sont soumis les créateurs et chefs d’entreprise pour adopter des pratiques de gestion plus durables dans leur processus de développement (Mathieu & Soparnot, 2009 ; Bulletin Oeconomia Humana, 2012). Des études ont montré que l’engagement des entreprises envers le DD est motivé par un avantage financier ou par un souci de réputation. Les grandes entreprises ont commencé à s’intéresser au processus de DD, les PME semblent être à la traîne et pourtant elles présentent des caractéristiques spécifiques telles que la flexibilité organisationnelle, la proximité avec les acteurs locaux qui favorisent la mise en œuvre de ce processus. De nombreuses PME hésitent encore aujourd’hui à s’engager dans la pratique de la RSE par manque de moyens et par peur de la rentabilité. Il y a une pénurie d’études sur la façon dont les PME perçoivent et mettent en œuvre le concept, en particulier du point de vue d’un pays en développement. Cette étude contribuera à combler ces manques en examinant comment le DD est perçu et mis en œuvre par les PME au Burkina Faso.

En préparation depuis le : 18-10-2021

Source : Theses.fr

Page publiée le 13 novembre 2022