Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2020 → HubIS : Hub d’innovations ouvertes pour les systèmes agricoles irrigués méditerranéens

Agence Nationale de la Recherche (France) 2020

HubIS : Hub d’innovations ouvertes pour les systèmes agricoles irrigués méditerranéens

Irrigation Innovation Méditerranée

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : HubIS : Hub d’innovations ouvertes pour les systèmes agricoles irrigués méditerranéens

Date : septembre 2020 - 36 Mois

Contexte
En région méditerranéenne, la performance de l’irrigation est bien en deçà de son potentiel technologique. La modernisation de l’irrigation a jusqu’à présent suivi une approche descendante pas toujours adaptée aux besoins et aux capacités des agriculteurs. Ce projet repose sur l’hypothèse que, pour combler cet écart de performance, il faut inverser le processus vers une approche interdisciplinaire ascendante, dans un environnement d’innovation ouverte avec un recours aux technologies émergentes.

Présentation
HubIS regroupe 13 partenaires complémentaires en termes d’expertise, recherche et de formation sur les systèmes irrigués. Son ’objectif est de réduire cet écart de performance et d’améliorer la durabilité de l’agriculture irriguée méditerranéenne. Il vise à favoriser l’émergence et l’adoption de co-innovations à des échelles multiples, des exploitations agricoles aux bassins versants ou masses d’eau souterraine. Le projet adoptera une stratégie de recherche-action participative par la mise en place d’un pôle d’innovation sur l’irrigation, au niveau Méditerranéen, reliant des sites représentatifs des agroécosystèmes irrigués (Grèce, France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie). Chaque site disposera d’un Fab-Lab dédié à l’irrigation ciblant des innovations spécifiques, en fonction des priorités des agrosystèmes correspondants. Les types d’innovations envisagées dans le cadre du projet vont d’un nouveau cadre pour améliorer l’efficience de l’irrigation, à des méthodes ouvertes et basées sur le Web, utilisant des informations à faible coût (issues de la télédétection ou de capteurs au sol) pour le suivi ou le pilotage automatique des systèmes. Des innovations sont aussi attendues sur les matériels d’application et la conduite des cultures irriguées. L’ambition de réduire de moitié l’écart entre les performances actuelles et celles atteignables, et à réduire les prélèvements d’eau pour l’agriculture, la pollution et les émissions de C en dessous de seuils durables.

Coordinateur : Gilles BELAUD (Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement)

Partenaires  : UTH University of Thessaly * UMI Université Moulay Ismaïl de Meknès * INSTITUT AGRO * Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement * IAV Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II * INRGREF Institut National de la Recherche en Génie Rural, Eaux et Forêts * TERRANIS TERRANIS * CSIC - IAS CONSEJO SUPERIOR DE INVESTIGACIONES CIENTÍFICAS * INSTITUTO DE AGRICULTURA SOSTENIBLE * IFAPA Instituto Andaluz de Investigación y Formación Agraria, Pesquera, Alimentaria y de la Producción Ecológica * UNIVERSITY OF TIPAZA UNIVERSITY OF TIPAZA 3D S.A. 3D S.A. * ISA-University of Lisbon Instituto Superior de Agronomia * COTR Centro Operativo e de Tecnologia de Regadio

Financement Aide de l’ANR : 297 874 euros

Présentation (ANR)

Page publiée le 20 novembre 2022