Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2021 → Enjeux des usages et de la perception d’internet sur la scolarité des élèves des lycées et collèges du Burkina Faso

Université Bordeaux Montaigne (2021)

Enjeux des usages et de la perception d’internet sur la scolarité des élèves des lycées et collèges du Burkina Faso

Tapsoba, Elodie

Titre : Enjeux des usages et de la perception d’internet sur la scolarité des élèves des lycées et collèges du Burkina Faso

Challenges of the uses and perception of the Internet on the education of students in high schools and colleges in Burkina Faso

Auteur : Tapsoba, Elodie

Etablissement de soutenance : Université Bordeaux Montaigne

Grade : Doctorat : Sciences de l’information et de la communication 2021

Résumé partiel
Le téléphone mobile rythme la vie de plus de 80 % de Burkinabè (Union internationale des Télécommunications (UIT), 2017). Avec l’internet mobile, notamment la 3G, les ménages ont de plus en plus accès aux services du réseau interconnecté au Burkina Faso. Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) étant donc en expansion progressive, il est intéressant désormais d’étudier les pratiques technologiques des différentes populations dans cette partie de l’Afrique. A ce sujet, cette recherche se focalise sur les enjeux de l’utilisation et de la perception du web social par les scolaires des collèges et lycées, étant donné, leur engouement pour le numérique. Les enquêtes empiriques menées dans le cadre de notre thèse révèlent des modes d’appropriation de cet outil sont tout aussi variés que les représentations qui en découlent. Ces nouveaux moyens d’accès à l’information présentent de nombreuses opportunités en matière d’éducation. Les TIC peuvent constituer légitimement des outils à potentiel cognitif (Depover, et al., 2007). Les questions qui se posent sont donc les suivantes : que représentent internet pour les élèves ? Peut-on prouver que les élèves qui utilisent à bon escient les outils du web 2.0 ont forcément perçu leur fonction cognitive ou les utilisent-ils seulement de façon intuitive ? Quel rapport y-a-t-il entre leurs usages d’internet et leurs performances scolaires ? Notre postulat est que les élèves qui perçoivent la fonction cognitive des outils numériques développent des usages permettant de remplir cette fonction. Ceux-ci se connectent par exemple aux réseaux socionumériques (RSN) pour apprendre, chercher des informations, etc. Aussi les usages allant dans ce sens augmentent-ils les performances des élèves à l’école. A contrario, les élèves qui ne perçoivent que la fonction ludique d’internet ont des usages qui freinent leurs performances. Ce qui nous permet d’avancer clairement qu’il y a un lien entre les usages de ces réseaux et les performances des élèves. Au Burkina Faso, ce sujet est peu documenté. A l’heure où les TIC, et précisément les RSN sont au cœur des débats, les réformes du système éducatif ne prennent pas forcément en compte le rapport entre l’utilisation des outils numériques et la réussite des élèves notamment du post-primaire et du secondaire.

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 10 novembre 2022