Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2022 → Etude morpho-biométrique des pontes de la processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa (Denis et Schiffermüller, 1775) dans deux écotypes en zone semi-aride (Djelfa)

Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach (2022)

Etude morpho-biométrique des pontes de la processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa (Denis et Schiffermüller, 1775) dans deux écotypes en zone semi-aride (Djelfa)

MENDIR, Yasmine

Titre : Etude morpho-biométrique des pontes de la processionnaire du pin, Thaumetopoea pityocampa (Denis et Schiffermüller, 1775) dans deux écotypes en zone semi-aride (Djelfa)

Auteur : MENDIR, Yasmine

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique – El Harrach

Grade : Master Zoologie Agricole et Forestière 2022

Résumé
L’étude a été conduite sur deux volets ; le premier a porté sur la morphobiométrie des pontes en provenance de deux écotypes ; naturel et artificiel, le deuxième sur les parasitoïdes embryonnaires de la processionnaire du pin et sur l’impact des reboisements sur leur activité. L’investigation est menée dans une forêt naturelle et un reboisement afin de connaître l’impact des plantations de monoculture sur l’évolution de la processionnaire du pin Thaumetopoea pityocampa et ses antagonistes particulièrement les parasitoïdes oophages Baryscapus servadeii et Ooencyrtus pityocamapae qui peuvent jouer un rôle déterminant dans la régulation naturelle de T.pityocampa. Les données recueillies ont montré que les reboisements sont plus favorables pour le développement de la processionnaire du pin avec un taux d’éclosion plus considérable dans les reboisements. D’autre part les résultats révèlent un taux de parasitisme plus conséquent en forêt naturelle que les reboisements, respectivement de 3,75%et de 1,62%). L’alternative de recherche sur la stratégie de la répartition des parasitoïdes oophages dans leur biotope potentiel est fondamentale.

Mots Clés : Thaumetopoea pityocampa, parasitoïdes embryonnaires, reboisement, forêt naturelle

Présentation

Page publiée le 18 novembre 2022