Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2020 → Analyse de la variation spatio-temporelle des nitrates à l’échelle de la nappe du haut Cheliff cas de la plaine de Khemis-Miliana

Université Djilali Bounaama Khemis Miliana (2020)

Analyse de la variation spatio-temporelle des nitrates à l’échelle de la nappe du haut Cheliff cas de la plaine de Khemis-Miliana

Boukerra AbbaciAmira ; Otmani Hind

Titre : Analyse de la variation spatio-temporelle des nitrates à l’échelle de la nappe du haut Cheliff cas de la plaine de Khemis-Miliana

Auteur : Boukerra AbbaciAmira ; Otmani Hind

Université de soutenance : Université Djilali Bounaama Khemis Miliana

Grade : Master Protection des Ecosystèmes 2020

Résumé
a présente étude a pour objectif de faire un suivi et une analyse de la variation spatiotemporelle des teneurs en nitrates des eaux souterraines de la nappe alluviale du haut Cheliff, qui est à vocation agricole et d’étudier l’acceptabilité de ces eaux à la consommation humaine selon les normes OMS et les normes algérienne (NA 6360-1992). A cet effet, les données des résultats d’analyses physico-chimiques durant une période de dix ans (2010à 2020) en hautes et basses eaux ont été collectées. Le traitement et l’interprétation des résultats ont été faits en utilisant différentes méthodes (cartographie, analyse statistique, variation temporelle…) et outils informatiques (Microsoft Excel, Surfer8, Mapinfo professionnel version 9.5). Les résultats des travaux antérieurs : (Touhari, 2015., Ikhlef., 2006 et BOUZARA et ENSAAD, 2018). Dans la nappe du haut Cheliff montrent que les ions nitrates évoluent de la même manière pendant toute la période d’observations (2002, 2004,2008 et 2014). Lors de la campagne de hautes eaux, les teneurs enregistrées sont plus fortes que lors de la campagne de basses eaux. La cartographie montre que les plus fortes concentrations se trouvent à l’Est, près de Djendel, au Sud près de Bir Ouled Khelifa, au Nord à Sidi Lakhdar et à l’Ouest au niveau de djelida. L’étude de la vulnérabilité de la nappe par la méthode DRASTIC montre des concentrations supérieures à la norme de 50mg/l dans toute la partie Est de la plaine (Communes de Djendel) et dans le secteur ouest (Ain Defla).

Mots Clés  : haut Cheliff, suivi, nitrate, cartographie, spatio-temporelle, DRASTIC,

Présentation

Version intégrale (3,4 Mb)

Page publiée le 24 décembre 2022