Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2020 → Les Propriétés Biologiques d’Extraits des Cladodes d’Opuntia ficus indica (L.)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2020)

Les Propriétés Biologiques d’Extraits des Cladodes d’Opuntia ficus indica (L.)

MOUSSAOUI, BADREDDINE

Titre : Les Propriétés Biologiques d’Extraits des Cladodes d’Opuntia ficus indica (L.)

Auteur : MOUSSAOUI, BADREDDINE

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : DOCTORAT en SCIENCES Domaine : Sciences de la Nature & de la Vie Filière : Sciences Biologiques Spécialité : Nutrition et Santé 2020

Résumé
Cette étude a pour but d’extraire et caractériser les métabolites secondaires des nopals de l’Opuntia d’Algérie, et d’évaluer leurs propriétés biologiques. Le protocole exécuté fait appel à diverses méthodes de dosage, de fractionnement chromatographique (HPLC et CPG-MS) et de mesure du pouvoir antioxydant, anti-inflammatoire, antimicrobien, anticoagulant et antitumoral. Les résultats montrent que les nopals sont riches en eau, fibres, calcium et en vitamine C. Les polyphénols, les caroténoïdes, les bétalaïnes et les alcaloïdes étaient présents aux teneurs respectives de 6354±113.27, 13.69±1.72, 48.13±2.2 et 596.60±8.71 mg/100g de matière sèche. L’analyse chromatographique a mis en évidence 57 composés phénoliques et 17 alcaloïdes ; dont l’acide gallique, la quercétine, le kaempferol, la naringenine, la glucobrassicine. Les résultats de l’activité antioxydante ont montré que les polyphénols sont les meilleurs piégeurs des radicaux DPPH (2,2-Diphenyl -1-picrylhydrazyl) (IC50= 84.8 μg/mL) ; tandis que les caroténoïdes assurent un meilleur pouvoir réducteur FRAP (Ferric Ion Reducing Antioxidant Power) (IC50= 106.13 μg/mL) et une action anti-lipoperoxydation (blanchiment du β-carotène) plus avantageuse (IC50= 37.57 μg/mL). Un maximum d’inhibition de la dénaturation thermique de l’albumine sérique a été observé sous l’effet des polyphénols (96.17±1.83%) et des bétalaines (95.51±2.16%). Le niveau le plus élevé de protection des globules rouges humains vis-à-vis de l’hémolyse a été obtenu avec les caroténoïdes (88.4±1.68%). Les valeurs des Temps de Prothrombine (TP) et de Thromboplastine Partielle Activée (APTT) observées indiquent une absence d’action anticoagulante des principes actifs de nopals. Seuls les extraits phénoliques de cladodes ont manifesté une activité antimicrobienne dont la concentration minimale inhibitrice (CMI) varient de 0.25 à 0.50mg/mL ; alors que celle à effets bactéricide (CBB) et fongicide (CMF) varient 0.5 à 1mg/mL. Une plus grande sensibilité des souches de Bacillus cereus, Klebsiella pneumoniae et de la levure Candida albicans a été observée ; alors que la souche bénéfique Bifidobacterium animalis subsp lactis a été résistante. Sur le plan de la cytotoxicité de ces extraits sur la lignée cancéreuese HepG2, ce sont les caroténoïdes qui ont été les plus efficaces avec une perte de viabilité de l’ordre de 50.77±6.51% suite à l’inhibition du cytochrome CYP2E1. L’absence d’impact de tous les autres extraits sur la viabilité de cette lignée cellulaire a été révélée par le test MTT (réduction du bromure de 3-(4,5-dimethylthiazol2-yl)-2,5-diphenyl tetrazolium) et celui d’inclusion lysosomale du rouge neutre. Cette famille moléculaire a stimulé une surproduction des espèces réactives de l’oxygène et de l’azote. Les quatre classes phytochimiques ont eut un impact dépolarisant sur la membrane mitochondrial

Présentation

Version intégrale ( 5 Mb)

Page publiée le 24 novembre 2022