Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2022 → Etude des intoxications alimentaires dans la région d’El Oued

Université d’El-oued (2022)

Etude des intoxications alimentaires dans la région d’El Oued

FERHAT, Houda ; GHRISSIA ALOUI, Meriem ; KHALDI, Donia ; MEHELLOU, Sara

Titre : Etude des intoxications alimentaires dans la région d’El Oued

Auteur : FERHAT, Houda ; GHRISSIA ALOUI, Meriem ; KHALDI, Donia ; MEHELLOU, Sara

Etablissement de soutenance : Université d’El-oued

Grade : Master Académique en Sciences biologiques Spécialité : Toxicologie appliquée 2022

Résumé
Le présent travail porte sur les intoxications alimentaires (TA) enregistrées dans la province d’El Oued. Il est basé sur une recherche descriptive, dont une enquête dirigé vers des consommateurs touchés par une TA et des bilans retenus sur les cas de TA collectives à partir de la direction du commerce et de la promotion des exportations (DCPE) de la Wilaya d’El Oued. A partir de 120 participants ayant répondu à l’enquête, la répartition des cas enregistrés de TA est signé par 56,50% des femmes et 42,50% des hommes. De même, il est marqué que la plupart des cas d’intoxications alimentaires sont dues au lait et ses dérivés par 28 cas, suivis de la viande par 20 cas. En outre, les symptômes courants d’intoxication alimentaire chez les personnes affectées sont la diarrhée à 35 cas, les vomissements à 34, les douleurs abdominales (crampes) à 28 cas et la fièvre à 23 cas. Par addition les bilans obtenus de DCPE sur des intoxications alimentaires collectives (TIAC) au cours des années 2018, 2019, 2020 et 2021 notent que les nombres les plus élevés de cas TIAC sont enregistré dans El Oued-centre à 103 cas, suivi de Djamâa à 55 cas. A partir d’un total de 392 cas de TIAC, l’année 2018 notent l’effectif le plus élevé, soit 206 cas, et le mois de Mai signe le nombre le plus élevé, soit 105 cas. En conclusion, les constatations de la présente étude ont permis de mettre en évidence les contaminations alimentaires et les précautions nécessaires pour prévenir ces incidents. Pour éviter ces problèmes de sécurité alimentaire, il est nécessaire d’assurer les réglementations existantes ou les modifications souhaitables à chaque étape de préparation et/ou de préservation susceptible d’affecter la qualité des aliments ou des repas destinés à la consommation.

Mots clés : Intoxication alimentaire, Culture sanitaire, Consommateur, Wilaya d’El Oued

Présentation

Version intégrale (2,9 Mb)

Page publiée le 20 novembre 2022