Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2021 → La microflore des eaux continentales tunisiennes Caractérisation biologique et biochimique à des fins de valorisation

Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage (2021)

La microflore des eaux continentales tunisiennes Caractérisation biologique et biochimique à des fins de valorisation

Gharbi Khaled

Titre : La microflore des eaux continentales tunisiennes Caractérisation biologique et biochimique à des fins de valorisation

Auteur : Gharbi Khaled

Etablissement de soutenance : Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2021

Résumé
Afin de répondre à la demande massive et croissante du marché de l’alimentation humaine et aquacole, ainsi que celui des composés chimiques naturels à effet bénéfique à la santé humaine, des efforts importants ont été réalisés pour étudier la biologie et la biochimie de nombreuses espèces de microalgues comme source potentielle et prometteuse de substances naturelles de haute valeur ajoutée possédant des propriétés nutritionnelles, neutraceutiques et médicinales appréciables. Dans cette optique, nous nous sommes investis dans la recherche des potentiels biologique et biochimique de quelques microalgues appartenant principalement à la classe des cyanobactéries ainsi que dans l’évaluation de leurs activités biologiques d’intérêt. Pour cela, onze souches de microalgues ont été échantillonnées à partir de plusieurs sources d’eaux continentales en Tunisie et cultivées au laboratoire dans des conditions contrôlées. Les différentes souches ont été explorées et analysées en termes de potentiel de croissance, potentiel toxique, composition biochimique ainsi que des activités biologiques de leurs extraits bruts. Les résultats obtenus ont montré que, parmi les souches explorées, certaines se caractérisent par une composition biochimique très intéressante avec des niveaux de productivité élevés de certains composés de haute valeur ajoutée comme les acides gras polyinsaturés de grand intérêt commercial, notamment l’acide linolénique (C18:3) qui a été produit exclusivement par Arthrospira platensis (27 % d’acides gras totaux). De même, l’acide palmitoléique (C16:1), très recherché pour ses fonctions pharmaceutiques et médicinales diverses, a été trouvé en quantités considérables atteignant les 45% et 50% d’acides gras totaux chez Spirulina sp. et Lyngbya sp., respectivement. Par ailleurs, la Nostocale Cylindrospermopsis raciborskii s’est révélée être un réservoir naturel très riche en phycocyanine avec une concentration dépassant 2,80 mg/ml. De même, la Chlorophycée Dunaliella sp. a présenté des teneurs en carotenoides atteigtnant 134 μg par g de matière sèche. Les résultats des activités biologiques ont dévoilé que la souche Dunaliella sp. pourrait présenter un effet antileishmanial intéressant contre les deux parasites pathogènes de la leishmaniose, Leishmania major et Leishmania infantum (CI50 = 151 et 284 μg/ml, respectivement).

Mots Clés  : microalgues ; cyanobactéries ; eaux continentales ; potentiel de croissance ; composition biochimique ; potentiel toxique ; activités biologiques

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 26 novembre 2022