Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2021 → Optimisation de l’intégration élevage-agriculture de conservation Effet de la combinaison charge animale/durée de pâturage en chaumes sur les performances des ovins et la dynamique de la biomasse dans le contexte de l’agriculture de conservation

Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage (2021)

Optimisation de l’intégration élevage-agriculture de conservation Effet de la combinaison charge animale/durée de pâturage en chaumes sur les performances des ovins et la dynamique de la biomasse dans le contexte de l’agriculture de conservation

Guesmi Hajer

Titre : Optimisation de l’intégration élevage-agriculture de conservation Effet de la combinaison charge animale/durée de pâturage en chaumes sur les performances des ovins et la dynamique de la biomasse dans le contexte de l’agriculture de conservation

MANAGEMENT OF STUBBLE GRAZING IN CONSERVATION AGRICULTURE CONDITIONS : OPTIMIZATION OF STOCKING RATE AND GRAZING DURATION BY SHEEP

Auteur : Guesmi Hajer

Etablissement de soutenance : Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage

Grade : PhD THESIS IN AGRONOMIC SCIENCES 2021

Résumé partiel
En Tunisie, l’agriculture de conservation représente une alternative au système traditionnel et devient un véritable défi pour les agriculteurs pour des raisons multiples, à savoir la préservation des ressources naturelles, l’amélioration des rendements et aussi la réduction des charges de production. Cependant, l’harmonie et l’intégration élevage-agriculture de conservation, semble difficile et dans certains courent de pensées incompatible avec l’objectif de maintenir une couverture végétale « minimale » ou « appropriée » sur le sol. Ceci a toujours été à l’origine du conflit entre l’utilisation de la matière organique pour nourrir les animaux ou pour couvrir le sol. Le développement de l’agriculture de conservation et sa dissémination nécessite la résolution ou l’atténuation de ce conflit, en particulier dans les régions arides et semi-arides, où la production de la biomasse est faible. Malheureusement, l’intégration et l’optimisation culture-élevage ont été très rarement étudiées et peu de données sont disponibles dans la littérature internationale et encore moins dans le contexte tunisien.

L’objectif de ce travail était de : - Etudier l’effet de la charge animale (SR15 et SR30 : 15 et 30 brebis/ha respectivement) et des modes d’agriculture (Agriculture conventionnelle : A-Conv vs. agriculture de conservation : AC) sur la dynamique de la biomasse et les paramètres zootechniques des brebis de la race Barbarine pâturant sur chaume de blé dur (Expérience 1) et proposer un modèle d’intégration élevage/AC et d’optimisation du pâturage ; - Tester le modèle défini à travers ses effets sur la dynamique de la biomasse, la ferlentationruminale et la variation du poids corporel des brebis de la race Barbrinepâturant sur les chaumes de blé dur (Expérience 2) ; - Contribuer à l’élaboration d’un outil de gestion pratique du pâturage permettant de se conformer aux exigences de l’ACen testant le modèle de pâturage 30/30 sur les conditions réelles du terrain

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 26 novembre 2022