Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Tunisie → Thèse soutenue → 2022 → Biodiversité des rongeurs et leurs impacts sur les agro-systèmes dans le Sud Est Tunisien

Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage (2022)

Biodiversité des rongeurs et leurs impacts sur les agro-systèmes dans le Sud Est Tunisien

Ettiss Karama

Titre : Biodiversité des rongeurs et leurs impacts sur les agro-systèmes dans le Sud Est Tunisien

Auteur : Ettiss Karama

Etablissement de soutenance : Institut National Agronomique de Tunis (INAT) – Université de Carthage

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques Spécialité : Lutte Contre La Désertification, Environnement et Changements Climatiques 2022

Descriptif
En Tunisie, les rongeurs constituent le groupe de mammifères le plus diversifié. Ce groupe se caractérise par la présence de 26 espèces dont la majorité appartiennent à la famille des Muridae qui compte 15 taxons (Harrison, 1967 ; Bernard, 1970 ; Jordan et al. 1974 ; Cockrum et Setzer, 1976 ; Chibani et Cheniti, 1982 ; Chetoui, 2000 ; Chetoui et al. 2002). Bien que plusieurs travaux concernant l’impact des rongeurs sur l’agriculture dans le monde soient publiés, à notre connaissance aucune recherche particulière n’a été faite sur cet aspect en Tunisie. Or, les agrosystèmes dans le Sud tunisien (oliveraies, cultures maraichères, champs de céréales), se trouvent aujourd’hui face à un phénomène qui s’annonce particulièrement problématique. En effet, des preuves empiriques irréfutables de diverses zones agricoles montrent leur très grande sensibilité aux facteurs de dérangement engendrés par les rongeurs qui constituent une source d’inquiétude quant à l’avenir de ce secteur très fragile. Toutefois, les informations, en particulier, en ce qui concerne les taxons susceptibles d’être à l’origine de problèmes pour l’agriculture ainsi que les mécanismes des dégats et les stades végétatifs sensibles sont limitées. Le présent travail se veut une contribution à l’amélioration des connaissances concernant ce sujet dans les agrosystèmes du Sud-est tunisiens, en particulier l’oliveraies, les champs d’orge et les cultures maraîchères.

Ainsi, les objectifs de ce travail sont particulièrement : • améliorer les connaissances relatives à la biodiversité des rongeurs dans les zones agricoles préoccupantes ; • estimer le pattern de l’abondance et la distribution des rongeurs dans les différentes spéculations étudiées et identifier les facteurs et les variables de milieu qui entrent en jeu ; • Evaluer l’impact des rongeurs sur les agro-systèmes à travers l’estimation de leurs régimes alimentaires ;

Le présent mémoire se compose d’une introduction générale, d’une synthèse bibliographique et d’une méthodologie renfermant une description de la zone d’étude et les données collectées. Les chapitres sont au nombre de quatre, ils comportent chacun une introduction, matériels et méthodes et les principaux résultats obtenus.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 13 décembre 2022