Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → How to make the desert bloom : An ethnographic and historical account of dryland agriculture within Palliser’s triangle

McGill University (2021)

How to make the desert bloom : An ethnographic and historical account of dryland agriculture within Palliser’s triangle

Strand, Katherine

Titre : How to make the desert bloom : An ethnographic and historical account of dryland agriculture within Palliser’s triangle

Auteur : Strand, Katherine

Université de soutenance : McGill University

Grade : Doctor of Philosophy in Anthropology 2021

Résumé
Cette thèse est une exploration ethnographique et historique de la culture céréalière industrielle des terres arides dans le sud-ouest de la Saskatchewan. Cette région englobe une partie du Triangle de Palliser, un écosystème de prairie mixte semi-aride qui est connu pour des sécheresses prolongées et fréquentes ainsi que pour l’érosion des sols depuis qu’il a été converti en terres cultivées annuellement par les fermiers au début du 20e siècle. Pour résoudre les problèmes d’érosion des sols, de conservation de l’humidité et de préservation de la matière organique, les producteurs de céréales de la région ont adopté des méthodes de travail du sol de conservation, notamment l’agriculture sans labour. Dans la plupart des cas, ces méthodes dépendent de l’utilisation d’intrants agricoles tels que les herbicides et les engrais. Cette thèse retrace le développement de ces méthodes du point de vue des agriculteurs mais également sur la base de recherches archivistiques et ethnographiques menées au Swift Current Research and Development Center (SCRDC) - une institution fédérale de recherche agricole créée en 1920 et située au cœur du Triangle de Palliser. Bien que la relation entre la communauté agricole et le personnel de recherche du SCRDC ait créé le système dominant de travail du sol de conservation dans la région, cette relation passe maintenant par le travail d’agro-entreprises privées et de consultants en cultures. Cette thèse examine comment le travail du sol de conservation a modifié les relations entre les agriculteurs, les services publics de vulgarisation et de science agricole et les agro-industries privées. Je considère également comment l’adoption de systèmes de travail du sol de conservation a façonné le paysage agricole et les communautés du Triangle de Palliser. Je relie le contexte historique du travail du sol de conservation aux problèmes actuels auxquels sont confrontés les céréaliculteurs industriels, notamment le remembrement des terres, la gestion agricole centrée sur les données, l’appropriation du travail agricole par les consultants en cultures, les mauvaises herbes résistantes aux herbicides, les maladies des cultures et les restrictions sur l’utilisation du glyphosate

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 8 décembre 2022