Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Hydrogéologie et Hydrochimie de la Nappe Alluviale du Bassin de Guelma au Nord-Est

Université 8 mai 1945 de Guelma (2021)

Hydrogéologie et Hydrochimie de la Nappe Alluviale du Bassin de Guelma au Nord-Est

Gaoua Rahma, Bouziane Saad

Titre : Hydrogéologie et Hydrochimie de la Nappe Alluviale du Bassin de Guelma au Nord-Est

Auteur : Gaoua Rahma, Bouziane Saad

Université de soutenance : Université 8 mai 1945 de Guelma

Grade : Master 2021

Résumé
Le bassin de Guelma possède des ressources hydriques relativement importantes. Ces dernières années, un essor économique, particulièrement agricole, a eu lieu, ce qui a entrainé, d’une part, l’accroissement des besoins en eaux et a provoqué, d’autre part, la dégradation de la qualité de ces eaux. Ce travail s’inscrit dans le cadre du mémoire de fin d’étude dont l’objectif est l’étude hydrogéologique et hydrochimique de la nappe alluviale de Guelma. Il a pour objectif de déterminer la qualité physico-chimie que des eaux de la nappe alluvionnaire de Guelma pendant la période des Hautes Eaux à travers quelques échantillons pris généralement dans les puits et forages encore en exploitation dans la région. Pour atteindre les objectifs préconisés, il s’est avéré nécessaire de faire un recueil bibliographique de toutes les études antérieures disponibles réalisées sur l’aquifere du bassin de Guelma. La synthèse géologique et hydrogéologique a servi essentiellement à la description lithologique, ainsi qu’à la détermination des horizons de la nappe alluviale à partir des coupes hydrogéologiques. L’analyse des données climatiques (température et précipitations) durant ces 20 dernières années de la région d’étude a permis de déterminer la quantité des précipitations qui permettent d’alimenter la nappe, la succession des saisons (saison humide et saison sèche) ainsi que la période d’alimentation de la nappe. L’analyse chimique des échantillons d’eau prélevés au courant de mois de février et mars a été réalisée au LGCH de l’université de Guelma. L’interprétation des données chimiques, essentiellement les éléments majeurs (les cations : Ca2+, Mg2+, Na+, K+ et les anions : HCO3-, SO42-, Cl- et NO3-) et le calcul des certains paramètres ont permis de déterminer la destination de ces eaux pour l’AEP et pour l’irrigation

Présentation

Version intégrale (1,9 Mb)

Page publiée le 11 décembre 2022