Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2022 → L’architecte et la reconstitution d’un patrimoine en zone de conflit : La cité antique de Palmyre en Syrie, représentations d’un site vandalisé

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville (2022)

L’architecte et la reconstitution d’un patrimoine en zone de conflit : La cité antique de Palmyre en Syrie, représentations d’un site vandalisé

Babin Adèle

Titre : L’architecte et la reconstitution d’un patrimoine en zone de conflit : La cité antique de Palmyre en Syrie, représentations d’un site vandalisé

Auteur : Babin Adèle

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville

Grade : MES (mémoire de séminaire de 5e année) 2022

Résumé
Ce mémoire porte sur le rôle de l’architecte dans la reconstitution d’un patrimoine en zone de conflit, au travers de l’exemple de la cité antique de Palmyre, en Syrie. Ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco a été victime entre 2015 et 2016 de destructions massives perpétrées par l’Etat Islamique. Sa destruction a été largement médiatisée, bien plus que n’importe quel acte de vandalisme. Elle a suscité une vague d’indignation mondiale, notamment auprès des architectes français. L’analyse d’images de nature diverses telles que des photos, des gravures, des peintures ou encore des relevés archéologiques nous donne des clés à la compréhension du site au fil des époques. A travers cette étude iconographique, nous verrons comment la présence de l’architecte à Palmyre est de plus en plus notable, jusqu’à en devenir indispensable dans l’élaboration de la future image du site. Ce projet de recherche s’intéresse au développement des nouvelles technologies au service d’un patrimoine aujourd’hui disparu

Présentation (ArchiRès)

Consulter le document

Page publiée le 4 janvier 2023