Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2022 → Le ksar et l’habitant, une possible réconciliation

Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles (2022)

Le ksar et l’habitant, une possible réconciliation

Soundouss Moutaouafiq

Titre : Le ksar et l’habitant, une possible réconciliation

Auteur : Soundouss Moutaouafiq

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles

Grade : PFE (Projet de Fin d’Etudes) 2022

Résumé
Le Ksar représente un patrimoine hautement qualifié par ses valeurs, ses qualités architecturales et urbaines. Autrefois symbole d’équilibre et de parfaite harmonie en milieu aride. Ce patrimoine est actuellement dépeuplé, délaissé et dégradé. Il est dans un tel état de délabrement qui, sans restauration urgente, peut conduire à sa disparition. Ce constat alarmant a suscité, durant les dernières décennies, une prise de conscience et une préoccupation générale de la part de l’état et un certain nombre d’interventions des instances internationales notamment le PNUD, mais malgré l’intérêt qui lui est accordé, ces actions n’avaient qu’une vision fragmentaire, et non globale, du phénomène. Ce PFE consiste en la valorisation et la réhabilitation du Kasbah en tant qu’entité vivante et dynamique ancrée dans son environnement, et réconcilier l’habitant avec son Ksar, le normaliser avec son patrimoine en y intégrant de nouveaux projets.

Sujets : Mixité sociale — Social diversity | Construction en terre — Earthen construction | Musée d’architecture — Architecture museum | Oasis — Oasis | Restauration — Restoration | Bibliothèque numérique ArchiRès

Présentation (ArchiRès) *****************

Consulter le document

Page publiée le 4 janvier 2023