Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → Projet de sauvegarde et de développement socio-territorial des oasis du sud

2010

Projet de sauvegarde et de développement socio-territorial des oasis du sud

Maroc

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Titre : Projet de sauvegarde et de développement socio-territorial des oasis du sud

Pays : Maroc

Date d’approbation : 28/04/2009
Date de début : 03/05/2010

Agence d’implémentation : AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT DES PROVINCES

Description
Cette assistance technique prévoit 3 composantes :
(i) Appui à la planification participative locale des communes oasiennes ;
(ii) Appui aux acteurs locaux des communes oasiennes ; et
(iii) gestion de l’assistance technique

Elle adopte une approche axée sur les résultats et projette l’atteinte des 5 résultats suivants :
R1 : Capacités des acteurs (administratifs et population cible) renforcées ;
R2 : Capital naturel dans les sites pilotes protégé (notamment les 4 communes) ;
R3 : Produits agricoles extra-agricoles des oasis des sites pilotes développés (notamment les 4 communes) ;
R4 : Outils institutionnels mis en place (mécanisme de coordination, projet de textes réglementaires, ... ) ;
R5 : Gestion du programme assurée ;

Objectifs
L’objectif spécifique est le renforcement des capacités des communes oasiennes et des acteurs locaux dans la perspective de protection des ressources oasiennes et d’amélioration des conditions de vie de la population des oasis. Elle vise à :
(i) élaborer et mettre en œuvre quatre (4) Plan de Développement Communal (aspects méthodologiques liés aux approches, démarches et instruments) ;
(ii) promouvoir des activités génératrices de revenu au profit des jeunes et femmes rurales et des mesures de valorisation des produits oasiens ;
(iii) élaborer et mettre en œuvre un programme de formation et de renforcement des capacités des acteurs ;
(iv) promouvoir des techniques de gestion des ressources naturelles adaptées au contexte oasiens ;
(iv) évaluer de manière participative les résultats et concevoir un programme d’investissement intégré et participatif couvrant les communes oasiennes potentielles (47 Communes oasiennes) qui sera présenté au financement de la Banque.

Financement
MICF  : UAC 496.000
Gouvernement  : UAC 200.000
Total  : UAC 696.000

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Page publiée le 21 février 2011, mise à jour le 31 mai 2020