Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2008 → Migration des hommes et agriculture dans les régions sèches - répercussions sur la gestion des ressources et les moyens de subsistance en Syrie

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2008

Migration des hommes et agriculture dans les régions sèches - répercussions sur la gestion des ressources et les moyens de subsistance en Syrie

Syrie

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI)

Titre : Migration des hommes et agriculture dans les régions sèches - répercussions sur la gestion des ressources et les moyens de subsistance en Syrie

Pays /Région : Syrie

Projet N° : 104945

Dates : Février 17, 2008
Durée : 24 mois

Présentation
Lorsqu’un membre d’une famille vivant en région rurale migre pour trouver un emploi à l’extérieur de la ferme, cela se répercute de deux façons sur les moyens de subsistance de ceux qu’il laisse derrière : primo la charge de travail et les responsabilités changent, et secundo les envois d’argent sont utilisés et investis. Les institutions locales et le capital social sont des éléments clés pour faire face à ces changements, qui comportent une forte dimension sexospécifique. La subvention permettra de réaliser une enquête sur les tendances en matière de migration dans les régions rurales de la Syrie et d’en évaluer les incidences sur la gestion des ressources naturelles, les moyens de subsistance et l’agriculture. Les travaux de recherche seront réalisés dans deux collectivités où les taux de migration sont élevés et les ressources, limitées. L’objectif est de mieux comprendre le lien entre la migration, la gestion des ressources naturelles et la pauvreté de même que les répercussions qui en découlent sur les femmes. Le projet devrait permettre de dégager des recommandations en vue de politiques ayant trait au développement rural, à l’atténuation de la pauvreté et à l’autonomisation des femmes qui soient susceptibles de leur permettre de tirer parti de leurs responsabilités accrues à l’égard de la gestion des ressources.

Chargé(e) de projet : Malika A. Martini

Financement total : CAD$ 148,900

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 7 mars 2011, mise à jour le 10 avril 2019