Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2008 → Coopération entre milieux ruraux et urbains dans la gestion de l’eau face aux changements climatiques au Burkina Faso

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2008

Coopération entre milieux ruraux et urbains dans la gestion de l’eau face aux changements climatiques au Burkina Faso

Burkina Faso

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2008

Titre : Coopération entre milieux ruraux et urbains dans la gestion de l’eau face aux changements climatiques au Burkina Faso

Pays /Région : Burkina Faso

Projet N° : 104683

Dates : 7 février 2008 // 24 octobre 2011 Durée : 39 mois

Présentation
Les villes dépendent fortement des milieux ruraux qui leur assurent un apport en produits alimentaires, en eau et en matières premières. Les changements climatiques, en augmentant la fréquence des événements extrêmes comme les sécheresses et les pluies diluviennes, risquent d’avoir un impact négatif sur les villes en diminuant l’apport de produits agricoles et en causant un exode rural que les villes ne pourront pas gérer. Ils risquent aussi d’exacerber les conflits entre milieux urbains et ruraux en diminuant la quantité d’eau disponible dans les retenues et les forages. En partant de l’hypothèse que l’adaptation des villes dépend en grande partie de l’adaptation des campagnes, ce projet vise à renforcer la coopération entre les villes et les zones rurales pour qu’elles puissent mieux faire face aux changements et variations climatiques. Pour ce faire il facilitera un processus de dialogue et de concertation entre les parties prenantes urbaines et rurales dans trois villes du pays en vue de réduire les vulnérabilités des urbains et ruraux en matière de l’approvisionnement et en gestion de l’eau. Le processus sera appuyé par l’équipe de recherche au moyen de modélisations, analyses économiques et apports de connaissances, ainsi que par des techniciens et des étudiants affectés sur place. L’idée est de mettre en place un processus d’évaluation et d’expérimentation participative qui puisse perdurer après le projet

Chargé(e) de projet : Joachim Bonkoungou Institut de l’environnement et de recherches agricoles

Financement total : CAD$ 513,270

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 7 mars 2011, mise à jour le 17 mai 2018