Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Madagascar → WAPRO - Améliorer la productivité et les revenus des producteurs par la diversification agricole et la gestion intégrée des ressources en eau (Madagascar)

2018

WAPRO - Améliorer la productivité et les revenus des producteurs par la diversification agricole et la gestion intégrée des ressources en eau (Madagascar)

Madagascar

Titre : WAPRO - Améliorer la productivité et les revenus des producteurs par la diversification agricole et la gestion intégrée des ressources en eau (Madagascar)

La population de la région Atsimo Andrefana est essentiellement rurale (72% de la population) et les principales sources de revenus sont l’agriculture, la pêche et l’élevage. La région est caractérisée par un climat semi-aride et elle est sévèrement touchée par la rareté de l’eau qui constitue l’une des principales menaces pour l’agriculture, dépendant des conditions pluviales ou irriguée par des canaux d’irrigation qui sont parfois inefficaces et d’une mauvaise gestion de l’eau empêchant un approvisionnement suffisant en eau des cultures.

En partenariat avec le PIC, le projet WAPRO mettra l’accent sur la productivité et l’augmentation des revenus par la diversification de la production agricole et l’amélioration de la gestion des ressources en eau.

Pays : Madagascar
Localisation : région Atsimo Andrefana

Date/ Durée : 2018 jusqu’à 2021

Contexte
La région Atsimo Andrefana connait une longue saison sèche de 7 à 9 mois succédée par une brève saison de pluie très irrégulière. Malgré cette sécheresse, la situation géographique de la région permet une expansion des superficies irriguées en raison des ressources en eau souterraines et des surfaces disponibles. La chaîne de montagnes Analavelona située à l’Est de la région fournit une base hydrologique des puits artésiens et des rivières pérennes.

Descriptif
Sur quatre principaux systèmes d’irrigation identifiés et analysés initialement, les périmètres de Manombo Ranozaza et Manombo Andoharano sont les plus pertinents pour la région, non seulement pour l’importance de leurs périmètres d’irrigation (touchant 8’500 agriculteurs au total), mais aussi pour leur diversité culturale et le potentiel d’intervention d’opérateurs de filière, notamment pour l’armoise annuelle (Artémisia annua) et possiblement pour le coton et les pois secs (pour le périmètre Ranozaza).

Dans le périmètre Manombo Ranozaza, la culture du riz prédomine (2’780 ha) suivie par la culture de l’armoise (1’187 ha) et de pois secs (700 ha). Alors que la plupart des producteurs de riz visent deux cultures de riz par an, le manque d’eau et la diminution progressive de sa disponibilité a incité les agriculteurs à se tourner vers des cultures moins consommatrices en eau telle l’armoise et le pois sec pendant la contre-saison (Novembre-Février).

Dans le périmètre Manombo Andoharano, les ressources en eau sont insuffisantes pour permettre la culture du riz et la culture d’armoise prédomine (1’358 ha) suivie par celle du coton (730 ha).

Le projet se concentrera ainsi sur la culture diversifiée de riz en pleine saison et d’armoise en contre-saison, sans exclure d’autres produits de diversification tel le pois sec. Cette diversification peut contribuer à l’adaptation au changement climatique.

Le projet WAPRO vise l’adoption des stratégies et technologies améliorées en impliquant des pratiques efficaces de gestion de l’eau et une production alimentaire accrue auprès de 8’500 producteurs de riz et d’armoise ainsi que l’intégration des plans Stewardship dans le cadre des politiques nationales ou locales.

Financement : Ce projet est financé par la DDC

Helvetas

Page publiée le 18 septembre 2023