Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2001 → Regeneration via l’organogenèse ou l’embryogenèse somatique chez le Scorpiurus

Univeristé Hassiba ben Bouali de Chlef (2001)

Regeneration via l’organogenèse ou l’embryogenèse somatique chez le Scorpiurus

Zohra Hamdani Fatima

Titre : Regeneration via l’organogenèse ou l’embryogenèse somatique chez le Scorpiurus

Auteur : Zohra Hamdani Fatima

Université de soutenance : Univeristé Hassiba ben Bouali de Chlef Algérie

Grade : Magister 2001

Résumé
Compte tenu de l’absence d’étude ayant porté sur la régénération in-vitro du Scorpiurus Au cours de la recherche bibliographique que nous avons entrepris et ce qui nous a permis d’orienter notre étude vers la recherche d’une méthode de régénération in-vitro et de tester les aptitudes à la régénération de huit génotypes de Scorpiurus . Le présent travail représente un prélude pour l’amélioration génétique du Scorpiurus . Les voies à explorer sont l’organogenèse (formation de nouveaux bourgeons) ou d’embryogenèse somatique (formation d’embryons somatiques). Concernant l’organogenèse, les résultats révèlent que les milieux riche en cytokinines par rapport aux auxines(souvent les combinaisons hormonales 2,4-D x BA) permettent l’obtention de bourgeons néoformés à partir d’explants de racines, d’hypocotyle et de cotylédons avec l’ensemble des génotypes testés . Les bourgeons apparaissent au bout de 12 à 15 jours de cultures sur milieu d’induction. L’enracinement des bourgeons néoformés, sur les milieux généralement pauvres ou complètement dépourvus de cytokinines a permis leur développement et aussi leur enracinement Le transfert des plantules obtenues lors de la phase d’enracinement, sur pots n’ont pas permis à celle ci de poursuivre normalement leur développement. . En ce qui concerne l’embryogenèse somatique, les embryons se forment soit directement sur l’explant ( embryogenèse somatique directe) soit indirectement sur un cal(embryogenèse somatique indirecte ) . Les embryons sont obtenus après un mois de culture sur milieu de culture unique et contenant une combinaison hormonale auxine x cytokinine(2,4-D x BA , 2,4-D x Kin, AIA x BA et AIA x Kin ) . Les meilleures productions embryogènes sont obtenues avec les explants hypocotyles et cotylédons des génotypes de l’espèce Scorpiurus vermiculatus et de l’espèce Scorpiurus subvillosus Les embryons somatiques sont transférer ensuite sur un milieu de germination appauvris ou dépourvue de régulateurs de croissance.

Mots clés  : Scorpiurus , Organogenèse , embryogenèse somatique , milieux de culture , explant , génotype

Memoire on line

Page publiée le 18 mai 2011, mise à jour le 24 septembre 2018