Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Maroc → Thèse soutenue → Evolution morphodynamique et impact des aménagements sur le littoral tétouanais entre Ras Mazari et Fnideq (Maroc Nord occidental

Université Abdelmalek Essaadi (Tétouan) (2011)

Evolution morphodynamique et impact des aménagements sur le littoral tétouanais entre Ras Mazari et Fnideq (Maroc Nord occidental

El Mrini, Abdelmounim

Titre : Evolution morphodynamique et impact des aménagements sur le littoral tétouanais entre Ras Mazari et Fnideq (Maroc Nord occidental)

Morphodynamic evolution and impact of human interventions on Tetouan’s coast between Ras Mazari and Fnideq (Northwestern Morocco)

Auteur : El Mrini, Abdelmounim

Université de soutenance : Université Abdelmalek Essaadi (Tétouan, Maroc). co-tutelle Université de Nantes.

Grade : Doctorat : Géosciences de l’environnement 2011

Résumé
Nous avons réalisé un suivi morphologique de cinq plages du littoral méditerranéen de Tétouan (NO Maroc) pendant une période de deux années. Ainsi, nous avons obtenu des profils en 3D pour chaque plage, ces profils ont été utilisés dans l’estimation des taux d’érosion/accrétion. Ce suivi a été complété par une analyse des photographies aériennes et des images satellitaires afin de prédire les tendances du trait de côte et de mettre en évidence les impacts des aménagements. Ainsi, nous avons pu établir la relation entre l’évolution et la forme, les forçages hydrodynamiques et les caractéristiques des sédiments constituants ces plages qui interagissent pour déterminer différents types de plages. Les résultats montrent que les variations saisonnières des plages ne sont pas importantes, les changements les plus significatifs s’enregistrent après les tempêtes. L’analyse de l’évolution du trait de côte indique une tendance importante à l’érosion. Le tourisme est la principale activité se développant dans cette région dont les activités anthropiques ont eu des répercussions physiques ; La construction des barrages au niveau des oueds a réduit les rapports sédimentaires, la construction des villages, des hôtels et des résidences secondaires au niveau de la zone des dunes a bloqué les échanges naturels des sédiments entre les dunes et la plage. Le littoral marocain est un espace compliqué, il n’a fait l’objet de politiques environnementales que depuis quelques années, mais la planification reste déficitaire, la gestion polycéphalique et la législation peu spécifique.

Mots Clés : Littoraux — Aménagement — Maroc — Tétouan (Maroc) — Plages — Érosion

Présentation SUDOC

Version intégrale

Page publiée le 3 novembre 2011, mise à jour le 8 janvier 2018