Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Analyse multicritère pour la priorisation des interventions en matière d’approvisionnement en eau en milieu rural au Sénégal : cas de la région de Diourbel

Université Laval (2009)

Analyse multicritère pour la priorisation des interventions en matière d’approvisionnement en eau en milieu rural au Sénégal : cas de la région de Diourbel

Ba Ndeye Fatoumata

Titre : Analyse multicritère pour la priorisation des interventions en matière d’approvisionnement en eau en milieu rural au Sénégal : cas de la région de Diourbel

Auteur : Ba Ndeye Fatoumata

Université de soutenance : Université Laval

Grade : Maîtrise ès science (M. Sc.) 2009

Résumé
De nombreux programmes et projets visant l’accès aux ressources en eau sont initiés au Sénégal pour satisfaire une demande en eau qui se fait de plus en plus pressante en milieu rural notamment. L’insuffisance des moyens financiers pour mettre à la disposition des populations une eau de bonne qualité en quantité suffisante impose qu’un échelonnement dans le temps soit opéré pour la réalisation de ces projets. En amont des études de faisabilité technique et économique, il est nécessaire d’identifier les diverses dimensions que revêt l’allocation des ressources en eau afin d’établir des priorités d’investissement. Cette étude présente une analyse multicritère d’aide à la décision pour définir les priorités d’interventions relatives à l’approvisionnement en eau. Après avoir identifié les objectifs relatifs à l’approvisionnement en eau en milieu rural en général, sept critères (quantitatifs et qualitatifs) de priorité permettant d’atteindre ces objectifs sont définis. Ils portent sur la qualité des eaux disponibles, la quantité d’eau disponible pour les besoins domestiques, la distance d’accès aux points d’eau, l’acceptabilité des coûts de l’eau, le potentiel de développement et enfin la disponibilité de l’eau pour l’agriculture. Des indicateurs de mesure sont proposés en fonction des données disponibles pour chacun des critères pondérés par des acteurs de la gestion des ressources en eau au Sénégal. La région de Diourbel au Sénégal est étudiée en particulier. Il s’agit d’une région essentiellement alimentée par des eaux souterraines de qualité médiocre et où le manque d’eau est récurrent. Elle sert à la fois de cadre d’élaboration et d’analyse de la démarche. L’analyse multicritère d’aide à la décision pour prioriser les besoins d’intervention en matière d’approvisionnement en eau de Diourbel aboutit au rangement par ordre de priorité des huit arrondissements de la région par la méthode MACBETH (Measuring of Attractiveness by Categorical Based Evaluation Technique). L’atteinte de l’objectif consistant à favoriser l’élevage n’est cependant pas mesuré faute de données. Ainsi, le critère portant sur la disponibilité de l’eau pour le cheptel n’a pas été retenu dans l’évaluation des arrondissements de Diourbel. Une analyse de sensibilité permet de juger de l’effet des variations des pondérations sur le classement ainsi obtenu. L’analyse du processus dans son ensemble permet de mettre en exergue les difficultés potentielles liées à l’utilisation d’une telle démarche dans le contexte sénégalais tout en laissant entrevoir des perspectives plutôt prometteuses quant aux possibilités de mise en application.

Présentation (Amicus)

Version intégrale (2,26 MB)

Page publiée le 22 novembre 2011, mise à jour le 7 février 2018