Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → Évaluation du renforcement des capacités en évaluation environnementale en Algérie

Université du Québec à Montréal (2009)

Évaluation du renforcement des capacités en évaluation environnementale en Algérie

Fradjia, Lamia

Titre : Évaluation du renforcement des capacités en évaluation environnementale en Algérie

Auteur : Fradjia, Lamia

Université de soutenance : Université du Québec à Montréal

Grade : Maîtrise en géographie 2009

Résumé
Ce mémoire rend compte d’une étude empirique, effectuée pour évaluer l’état du renforcement des capacités en évaluation environnementale en Algérie depuis la promulgation de la loi sur la protection de l’environnement en 1983. Cette étude est originale dans la mesure où cet « état des lieux » des capacités en évaluation environnementale n’a jamais été effectué en Algérie. Les processus d’évaluation environnementale ne sont pas arrimés adéquatement aux processus de gestion de l’environnement et aux processus décisionnels. Nous pensons que cette situation est à l’origine des échecs enregistrés au niveau des nombreuses actions destinées à conserver les ressources naturelles et à freiner la dégradation de l’environnement. Notre recherche traite donc d’un aspect important, qu’est le renforcement des capacités dans le domaine spécifique de l’évaluation environnementale en Algérie, dont la finalité est d’aboutir à la formulation de propositions pour l’élaboration d’une stratégie d’évaluation des besoins en renforcement des capacités pour la mise en place d’un système d’évaluation environnementale efficace. Nous avons complété notre revue de littérature sur le renforcement des capacités et les processus d’évaluation environnementale en général et sur le renforcement des capacités en environnement et en évaluation environnementale en particulier. Ensuite, nous avons fait notre investigation de terrain en Algérie, où nous avons effectué la collecte de données qui a inclus le maximum de rapports sur l’environnement, publications officielles, rapports-bilans d’activités des institutions et organismes concernés, le plan national d’action environnemental dans le cadre du développement durable, le rapport national sur l’environnement et sept études d’impact sur l’environnement, que nous avons complétées par des entrevues avec les différents acteurs du système d’évaluation environnementale. Le matériel récolté a été analysé selon une grille originale créée aux fins de cette recherche. Les thèmes abordés dans cette grille d’analyse sont les capacités institutionnelles, législatives et réglementaires, les capacités organisationnelles, le contexte interne et le contexte externe. La présentation détaillée des résultats montre l’état des ressources actuelles disponibles et leur mobilisation dans le système d’évaluation environnementale. Nous remarquons particulièrement que les ressources institutionnelles et législatives sont disponibles et représentent un élément fort dans le système de gestion de l’environnement en Algérie. Par ailleurs, les capacités organisationnelles présentent de grandes lacunes. Ceci est lié à une mobilisation défaillante au niveau des capacités de base notamment les capacités de gestion et le leadership, largement influencées par le contexte externe. Nous avons également relevé en référence à ces lacunes l’absence, d’un mécanisme d’évaluation des besoins en renforcement des capacItés. L’analyse des résultats nous a permis d’émettre des pistes d’orientation afin d’asseoir un système d’évaluation environnementale efficace

Mots Clés : Renforcement des capacités, Évaluation environnementale, Capacités institutionnelles, Capacités organisationnelles, Processus, Contexte, Évaluation, Algérie.

Présentation

Version intégrale (7 MB)

Page publiée le 9 décembre 2011, mise à jour le 31 janvier 2018