Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Brèves → Brèves 2012 → Réhabiliter les terres érodées au Mexique

Réhabiliter les terres érodées au Mexique

IRD février 2012

Plus des trois quarts du territoire mexicain souffre de l’érosion. Un climat agressif, un relief accidenté mais surtout l’action de l’homme accentuent la désertification.

Réhabiliter les terres érodées au Mexique

IRD Fiches d’actualité scientifique Février 2012

Plus des trois quarts du territoire mexicain souffre de l’érosion. Un climat agressif, un relief accidenté mais surtout l’action de l’homme accentuent la désertification. Le phénomène fait l’objet d’une forte mobilisation depuis 1995 : scientifiques, politiques, administratifs et populations locales œuvrent ensemble dans la perspective d’une gestion durable des ressources en eau, des sols et des forêts.

Le bassin versant de Morelia, la capitale de l’Etat du Michoacán, est représentatif de la situation. Une équipe franco-mexicaine de l’IRD, de la UNAM, de la UMSNH et du ColPos( 1) a choisi la région comme zone pilote dans le cadre des programmes REVOLSO, STREAMS et DESIRE( 2), pour caractériser les ruissellements et définir des stratégies adaptées. Suivis hydrologiques, essais agronomiques, études socio-économiques… ont été menés en associant les communautés locales, les instances politiques et les administrations( 3). Des cultures alternatives telles que l’agave – utilisée pour produire le mezcal( 4) – ont ainsi été mises sur pied, permettant à la fois de réduire la dégradation du milieu et d’améliorer la qualité de vie et les revenus des habitants.

Pour en savoir plus

Page publiée le 14 avril 2012