Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2011 → Etude comparative et optimisation des procédés de distillation solaire en vue de la production d’eau potable dans les zones arides sahariennes

Université El Hadj Lakhdar de Batna (2011)

Etude comparative et optimisation des procédés de distillation solaire en vue de la production d’eau potable dans les zones arides sahariennes

Bechki Djamel

Titre : Etude comparative et optimisation des procédés de distillation solaire en vue de la production d’eau potable dans les zones arides sahariennes

Auteur : Bechki Djamel

Université de soutenance : Université El Hadj Lakhdar de Batna

Grade : Doctorat 2011

Résumé
En Algérie, comme dans les pays en voie de développement, le problème d’approvisionnement en eau potable devient de plus en plus crucial, du fait des aléas climatiques persistants, de la croissance démographique et de l’élévation du niveau de vie. Le travail présenté dans cette thèse concerne l’étude expérimentale sur deux types de distillateurs solaires, le distillateur à effet de serre et le distillateur à film capillaire. Cinq prototypes de distillateurs (un distillateur à effet de serre et quatre distillateurs à film capillaire) ont donc été construits et testés pour optimiser leur capacité d’évaporation et de condensation. Les expériences ont été menées au Laboratoire de Développement des Energies Nouvelles et Renouvelables LENREZA, de l’université d’Ouargla, située au Sud-est Algérien dont les coordonnées géographique sont : latitude est 31°57’ Nord, longitude est 5°21’, à environ 168 m d’altitude, et un décalage horaire, d’une heure. Dans la première partie des expériences, nous avons utilisé un distillateur solaire conventionnel simple à effet de serre à double pente. Les résultats obtenus montrent clairement l’influence de l’introduction d’un socle de sable et d’un dispositif d’ombrage autonome, pouvant refroidir le vitrage du côté nord périodiquement, sur la production d’eau distillée. La production a été augmentée de 33% à 58,82% par rapport à la première série d’expériences. La seconde partie de cette thèse consiste en une étude comparative avec un modèle expérimental. Nous avons réalisé quatre prototypes de distillateurs solaires à film capillaire de 1 à 4 étages. L’ajout de deuxième, troisième et quatrième étage a fait augmenter la production de 17,79% à 130% par rapport à celle du distillateur à un étage. Le changement des plaques d’acier galvanisé par des plaques en Aluminium a fait augmenter la production d’eau distillée de 20,82% à 28,65% pour les différents prototypes. Le refroidissement de la face arrière du dernier condenseur par le mouillage d’un tissu imbibé sera non bénéfique pour les distillateurs qui ont plus de deux étages.

Mots Clés  : Distillation solaire ; Zones arides

Présentation

Version intégrale (1 Mb)

Page publiée le 30 mai 2012, mise à jour le 11 avril 2018