Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2008 → Caractéristiques écologiques et mycologiques d’une espèce de terfez du littoral ouest Algérien : Essai de mycorhization contrôlée avec sa plante-hôte naturelle Helianthemum guttatum

Université d’Oran - Sénia (2008)

Caractéristiques écologiques et mycologiques d’une espèce de terfez du littoral ouest Algérien : Essai de mycorhization contrôlée avec sa plante-hôte naturelle Helianthemum guttatum

AIBECHE Chahrazed

Titre : Caractéristiques écologiques et mycologiques d’une espèce de terfez du littoral ouest Algérien : Essai de mycorhization contrôlée avec sa plante-hôte naturelle Helianthemum guttatum

Auteur : AIBECHE Chahrazed

Université de soutenance : Université Oran 1 - Ahmed Ben Bella (Université Es-Sénia)

Grade : Magister 2008

Résumé
Notre travail consiste à étudier les caractéristiques d’une espèce de Terfez qui se développe en zone littorale de l’ouest algérien (Stidia, wilaya de Mostaganem).Les observations au microscope optique et électronique à balayage ont montré la présence des ascospores ornementées avec des verrues cylindriques à extrémités tronquées qui caractérisent l ?espèce étudiée comme Terfezia arenaria (Moris) Trappe.Les paramètres pédoclimatiques de la station d’étude ont montré que cette espèce de terfez préfère des sols sablonneux légèrement argileux, non salés, alcalins, pauvres en phosphore et en azote, bien pourvus en calcaire, et avec une forte teneur en matière organique. L’année bonne à terfez se caractérise par une pluviométrie au mois de mars et en mai entre 26-117 mm suivie d ?une période de sécheresse et une autre période pluvieuse entre septembre et février.Le cortège floristique révèle la présence de 11 familles de plantes à Stidia et 5 familles à Kharouba. Les résultats des essais de mycorhization entre H. guttatum, et T.arenaria révèlent que le développement des plants est affecté par deux facteurs : l ?inoculation et le substrat de culture. Le taux de mycorhization des plants varie de 64 à 78% dans les conditions contrôlées et de 88 à 94% dans les conditions naturelles. L ?étude des associations H. guttatum et T. arenaria montrent que cette espèce forme des endomycorhizes avec des hyphes intracellulaires en pelotons aussi bien dans les conditions contrôlées que dans les conditions naturelles.

Mots clés : Terfez ; Littoral ouest Algérien ; Paramètres écologiques ; Mycorhization ; Terfezia arenaria ; Helianthemum guttatum.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 3 juin 2012, mise à jour le 30 août 2018