Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2003 → Etude de l’éventualité d’un contrôle biologique contre la mouche de l’olive Bactrocera oleae (Diptera - Tephritidae) dans cinq stations de la wilaya de Tlemcen

Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen (2003)

Etude de l’éventualité d’un contrôle biologique contre la mouche de l’olive Bactrocera oleae (Diptera - Tephritidae) dans cinq stations de la wilaya de Tlemcen

BELHOUCINE Salima

Titre : Etude de l’éventualité d’un contrôle biologique contre la mouche de l’olive Bactrocera oleae (Diptera - Tephritidae) dans cinq stations de la wilaya de Tlemcen

Auteur : BELHOUCINE Salima

Université de soutenance : Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen

Grade : Magister 2003

Résumé
L’étude bio-écologique de la mouche de l’olive Bactrocera oleae dans cinq stations de la wilaya de Tlemcen, avait pour principal objectif la connaissance du parasite de Bactrocera oleae et son taux de parasitisme pour savoir s’il existe un contrôle biologique, à une période sensée être optimale pour ce type de lutte contre ce ravageur le plus important de l’olive. La deuxième partie du travail s’est déroulée dans la station de Mansourah ; une étude plus complète du cycle de développement de la mouche y a été réalisée, pour connaître la dynamique des populations de ce ravageur, complétée par l’étude de son parasitisme. Le taux de parasitisme par le Braconidae Opius concolor est très faible et limité, il est de 12 % et 27 %.il reste insuffisant pour pouvoir limiter les populations de la mouche, seule une lutte intégrée, dont les traitements insecticides sont appliqués selon la bio-écologie de la mouche, spécifique à notre région, pourra enrayer ce ravageur et en réduire les dégâts.

Mot clés : Bactrocera oleae - Opius concolor - Lutte - Contrôle.

Version intégrale

Page publiée le 3 juin 2012, mise à jour le 25 septembre 2018