Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Impact des modes de gestion des terres sur la conservation de l’eau et des sols sur les versants marneux de l’isser Tlemcen Algérie

Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen (2007)

Impact des modes de gestion des terres sur la conservation de l’eau et des sols sur les versants marneux de l’isser Tlemcen Algérie

Boughalem née Kasmi Mostafia

Titre : Impact des modes de gestion des terres sur la conservation de l’eau et des sols sur les versants marneux de l’isser Tlemcen Algérie

Auteur : Boughalem née Kasmi Mostafia

Université de soutenance : Université Aboubeker Belkaid de Tlemcen

Grade : Magister 2007

Résumé
L’analyse des résultats de mesures du ruissellement et de l’érosion en nappe, obtenus en parcelles experimeniales de type Wischineier durant la période 1991-2005 nous a permis d’évaluer l’impact de certains systèmes irès fréquents dans le bassin versant de l’Isser, sur le ruissellement, les pertes en terre et en carbone. Pour les systèi1es caltivs en zones marneuses, le coefficient de ruissellement annuel (K ran,) fut modeste. Il varie de 2 à 10,8 % susoi iii, dc 2 à 8% sur parcelle traditionnelle et de 0,2 à 7,6% sur parcelle améliorée, alors que le coefficient de r61sseknien maximum (K îrnax) a atteint des valeurs relativement élevées : 38,6% sur les sols cultivés. Le (K 111) k plus élevé se rencontre sur le sol dénudé et exposé aux différents aléas climatiques. [.quanrités de sédiments éioié.i varient selon le mode de gestion du couvert végétal. Elles plafonient sur soi nu (5,90 i/lvilan) assez ékves sur parcelles traditionnelles (0,10 à 3,95 t/ha/an) et réduites sur parcelles améliorées (OJO fi 2,50 t :’lai). Les tneusea cii carbone organique du sol (C) sont faibles. Elles varient de 0,63 à 3,33% : O à 1() cm de protondeur et dc 0,6 à 1% : 003 0 cm de profondeur. Les stocks en carbone organique durant les années de wesures dans les 10 premiers ciii du sol ont diminué de 10 à 25% pour les sols nus, de 8% sur les systèmes tradition1els. Par contre sur les systèmes améliorés les stocks ont augmenté de 5 à 28%. li parait daircnieni, q uc ca sont les sols nus et/ou abandonnés qui contribuent à la dégradation majeure de la fertilité (sols nus).

Mots Clés  : Erosion ; Ruissellement ; Systèmes de gestion ; Carbone ; Conservation des sols

Présentation

Version intégrale (22,58 Mb)

Page publiée le 4 juin 2012, mise à jour le 2 octobre 2018