Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2011 → CARACTERISATION DE LA SALINITE D’UN COMPLEXE AQUIFERE EN ZONE ARIDE CAS DE L’AQUIFERE D’EL-OUTAYA REGION NORD-OUEST DE BISKRA. ALGERIE

Université Mohamed Khider de Biskra (2011)

CARACTERISATION DE LA SALINITE D’UN COMPLEXE AQUIFERE EN ZONE ARIDE CAS DE L’AQUIFERE D’EL-OUTAYA REGION NORD-OUEST DE BISKRA. ALGERIE

BRINIS Nafaâ

Titre : CARACTERISATION DE LA SALINITE D’UN COMPLEXE AQUIFERE EN ZONE ARIDE CAS DE L’AQUIFERE D’EL-OUTAYA REGION NORD-OUEST DE BISKRA. ALGERIE

Auteur : BRINIS Nafaâ

Université de soutenance : Université Mohamed Khider de Biskra

Grade : Doctorat 2011

Résumé
La plaine d’El-Outaya (la grande plaine) se trouve dans la wilaya de BISKRA au sud algérien. Une région aride où se pose le problème de la salinité des eaux souterraines. Elle est le siège d’une activité agricole intense avec le lancement d’un programme ambitieux de la mise en valeur de ses terres. Et hormis un barrage réalisé à l’amont, l’essentiel des besoins en eau proviennent et continueront de provenir des eaux souterraines. L’étude de ces eaux fait apparaître l’importance du faciès gypso-salifère sous l’influence de la dissolution des formations évaporitiques (Trias et Néogène). Ces eaux contiennent des teneurs élevées en sulfates, chlorures, et sodium. Les concentrations en sels sont très variables d’une zone à autre et se regroupent en trois familles chimiques : sulfatée magnésienne, sulfatée sodique et chlorurée sodique. L’évolution du chimisme est en étroite relation avec les axes des écoulements des eaux souterraines Le couplage entre les outils géologique, chimique, thermodynamique et statistique dans l’étude de la qualité des eaux souterraines de la plaine d’El-Outaya, nous a permis, de déterminer l’origine de cette salinité et son mode d’acquisition ainsi que sa répartition dans l’espace. L’utilisation du facteur de concentration (Fc), du rapport Sr/Ca et la simulation de la concentration des ions majeurs (Cl-, SO42-, HCO3-, Ca+,Na+, Mg2+, K+) confirme l’origine évaporitique de cette salinité. Afin de protéger les sols de la plaine contre la salinisation, une délimitation des zones selon l’aptitude des eaux à l’irrigation a été effectuée. Ainsi qu’une solution a été proposée pour l’utilisation des eaux de mauvaise qualité en mélangeant celles-ci avec les eaux du barrage

Présentation

Version intégrale (7 Mb)

Page publiée le 4 juin 2012, mise à jour le 16 avril 2018